20 novembre 2019

Road Trip Ford Focus ST E2 Sur les traces des champions au Musée du circuit de Spa-Francorchamps

Après 400 kms de route au volant de la nouvelle Ford Focus ST ( voir épisode 1 ) nous arrivons avec un petit quart d’heure de retard au Musée du Circuit de Spa-Francorchamps, à Stavelot. Nous avons rdv pour la visite privée, d’un lieu qui gagne à être connu. 
Au coeur de l’histoire de Spa-Francorchamps. 

Au détour d’une allée, une Ferrari F40 fait face à la F1 de l’écurie Benetton. C’est tout l'intérêt de ce lieu, de mélanger les genres. Un couloir sombre accueille une timeline dédiée aux records et au palmarés des 24 h. Une galerie de portraits de pilotes entoure une multitude d’objets sympas. Un pignon de boîte de Minardi, une paire de gants, une pièce de Ferrari dédicacée par Schumacher, ou le matériel de chronométrage des 24 h, il y en a pour tous les goûts. Un simulateur est mis à disposition des petits et des grands, gratuitement pour tous les visiteurs du musée. 
Si il est un circuit mythique c’est bien celui que l’on surnomme le Toboggan des Ardennes.

Depuis 1921 Spa-Francorchamps est synonyme de vitesse. Son tracé se déroulant à plus de 80 % sur la commune de Stavelot, il était naturel que cette petite ville accueille le musée dédié au circuit. 
La restauration d’une partie de l’abbaye permettra dans les années 70 de débloquer des crédits pour réhabiliter la splendide cave voûtée qui accueille ce musée. La passion combinée des habitants et des collectionneurs fera le reste. Le gouvernement Wallon débloque en 1999,  380 000 € dans une toute nouvelle scénographie. 

Le Musée du Circuit Spa-Francorchamps, ASBL, né en 1984 est, depuis 2002, avec le Musée de la Principauté et le Musée Guillaume Apollinaire, l’une des composantes muséales de l’ensemble Espace-Tourisme-Culture, ETC, Abbaye de Stavelot. Il se situe au coeur de l’ancien tracé. L’occasion de faire un tour en Focus de l’ancien circuit. En apprenant qu’avant guerre les pilotes passaient ici à plus de 300 km/h assis sur des cercueils roulants, on repense à notre 280 en Focus sur une autoroute en ligne droite, et on relativise. 


Un musée vivant 
Ici tous les véhicules roulent et disposent d’un moteur. Et pour cause, ils sont amenés à bouger au grès des besoins des collectionneurs à qui ils appartiennent. Les véhicules ont tous un rapport avec Spa et ont pour la plupart courus ici. Comme ces engins sont en état de marche et participent à des rallyes et à des courses historiques, c’est tout naturellement que s’installe une rotation très attractiveLa mise en scène alterne voitures et tableaux explicatifs. On en apprend davantage sur les origines du circuit. 

Pierre nous accueille sous cette voûte magnifique pour revenir sur l’histoire de ce circuit. Les premières courses de moto en 1921, la première épreuve auto en 1922, et évidemment les 24 h de Spa ou le grand prix de F1, le musée est imprégné de l’histoire des lieux. 
Le musée balaye toute la période de 1920 aux années 2000. Des Procars, Groupe C, F1, voitures de CAN AM, des F3 et aussi un espace dédié aux motos de production belge. 

Un musée très attachant, dans un cadre somptueux et qui est en constante évolution. Une bonne adresse, à deux pas du circuit. 

Ouvert tous les jours de 10 à 18h
Sauf le 01/01, le 25/12 ainsi que le dimanche et le lundi de Laetare (en 2018: les 11 & 12 mars)
 

       


T. : +32 (0)80 88 08 78
F. : +32 (0)80 88 08 77
E. : info.tourisme@abbayedestavelot.be
W : www.abbayedestavelot.be

GPS : Lat 50.393675732 - Lon 5.9318786960

Retour

Ces histoires sont pour vous :


09 mai 2020 On en parle

Visite au coeur du Conservatoire Citroën

Qui n’a jamais rêvé de parcourir les réserves d’un grand constructeur, de découvrir ou de redécouvrir au fil des allées des modèles jusqu'ici oubli&eacu

> LIRE


03 mai 2020 Histoires de courses

Subaru a fait de la F1, et c’était une catastrophe 

Subaru, une marque forte en sport automobile, qui s’est fait connaître chez nous en gagnant tout en rallyes. Mais avant de devenir imbattable en WRC, la marque japonaise s’était mise en tête

> LIRE


15 mars 2020 Histoires de courses

Giovanna Amati, une femme en F1 !

Une femme en F1, je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Pourtant dans l’histoire du sport automobile, elles sont quelques unes à s’être illustr&eacu

> LIRE


13 mars 2020 On en parle

Visite du plus beau musée de Russie à Ekaterinburg

Jamais on aurait pensé voir un tel endroit en Russie, et encore moins à Ekaterinburg. Pourtant, à l’intérieur d’un immeuble de 4 étages flambant neuf, entouré de v

> LIRE


25 avril 2020 On en parle

La plus grande collection de Toyota Land Cruiser au monde

Vous pensiez que la plus grande collection de Toyota Land Cruiser se trouvait au Japon ? Eh bien vous aviez tout faux ! Elle se trouve aux Etats-Unis, dans une ville bien connue des amoureux de vitesse, à

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter