02 mars 2020

Essai Volvo XC40 T5 Twin Engine Hybride Rechargeable. Mieux qu'un diesel?

Le XC40 s’inquiète de ses émissions de CO2, et se paye une hybridation rechargeable. Nous l’avons essayé en région parisienne. Que vaut ce Volvo rechargeable avec sa batterie et surtout une fois que celle ci est vide? 

Une vraie Volvo 

C’est la trappe de chargement sur l’aile avant qui trahit la présence d’une batterie sur le Volvo que nous récupérons sur les quais de Seine. A l’intérieur un grand et agréable écran central délivre les informations sur les différents modes d’hybridation. A l’intérieur, ambiance Volvo oblige, on retrouve une belle finition, des matériaux nobles, dont un bois clair du plus bel effet. 
Je prend position à bord facilement avec une position de conduite aux petits oignons, réglée au millimètre grâce aux sièges à réglages électriques.

Deux moteurs, double plaisir? 

Le Volvo XC40 75 Twin-Engine est un SUV hybride rechargeable. On retrouve donc un bloc essence 3 cylindres essence  1.5 l de 180 ch, associé à un moteur électrique de 82 ch alimenté par une batterie de 10,7 kWh. Voilà pour les chiffres, mais qu’en est il de l’autonomie? Nous partons du centre de Paris avec la batterie pleine promettant une autonomie proche des 45 kms selon l'homologation WLTP en cours. 

Conduite à la carte 

Associer des batteries rechargeables à une hybridation permet de disposer d’une réserve d’électricité permettant de rouler en mode 100% électrique. Nous quittons Paris dans les embouteillages sans la moindre vibration et sans un bruit. 
L’autonomie dans ces conditions, annoncée autour des 45 kms est plutôt de l’ordre les 40 km en conduite normale. Mais tout l'intérêt repose justement sur les différents modes de conduite disponibles. Du tout électrique au tout thermique, en passant par un mode hybride classique qui laisse le soin à l’électronique de choisir le mode d’alimentation. Il est possible également d’épargner son autonomie électrique pour l’utiliser plus tard, utile dans les zones réservées aux véhicules électriques ou pour quitter une résidence sans bruit. 

Sur la route 

Une fois sur les grands axes, le moteur essence se met en route, avec une discrétion exemplaire. A l’usage il est même difficile de se rendre compte en temps réel de la répartition entre puissance électrique et thermique et c’est ce qui fait aussi l'intérêt de cette formule. Naturellement le moteur électrique tente naturellement de prendre le dessus sur le moteur essence. On critique souvent le bruit des moteurs 3 cylindres. Personnellement j’aime bien cette sonorité mais dans ce Volvo il se fait assez discret. Cela vient confirmer la sensation de douceur qui émane de ce Volvo. On accélère un grand coup pour s’insérer sur une voie rapide, et les deux moteurs se mettent à travailler ensemble. On se retrouve avec 262 ch combinés et 425 Nm de couple. La sensation de puissance est conforme aux valeurs annoncées et transforme ce paisible SUV familial en autoroutière. La boîte auto à 7 rapports fait largement le boulot et se montre réactive et intelligemment étagée. 

Bilan 

Au terme d’une journée de roulage, alternant ville, périphérique, routes de campagne et voies rapide en conduite dynamique, le bilan pétrolier tombe : nous avons fait 5,5 litres de conso moyenne. C’est une très bonne valeur, sachant que je n’ai pas franchement eu le pied léger, bourrin que je suis. Une belle surprise qui prend tout son sens au vu de l’agrément distillé par l’ensemble moteur 3 cylindres plus moteur électrique. Le plaisir de conduite est bien présent et on oublie cette sensation de moulinage, quasi inexistante ici quand elle pourrit la vie de nombreuses de ses concurrentes. La bestiole pèse tout de même 1900 kilos, ça peut se ressentir en usage sportif mais elle demeure bien élevée en virages. Notre version d’essai culmine à quasiment 60 000 €, le prix d’une maison dans la campagne normande. Un tarif qu’il faudra relativiser par l’absence de malus et de TVS. Voilà une caractéristique à la mode qui plaira à la clientèle de ce type de véhicules, les flottes et les pros. 

Volvo offre un an de recharge à tous les clients de XC40 rechargeable jusqu’a fin juin. Dans le détail, le constructeur relèvera le nombre de kilowatts rechargés. Au bout d’un an, il remboursera l’acheteur à hauteur de 0.18 € le kWh, un le tarif comparable à celui appliqué par les fournisseurs d’électricité pour une charge à domicile. 

 

 

FICHE TECHNIQUE  Volvo XC40 T5 Twin Engine
Moteur 3 cyl. turbo essence, 1.477cc + moteur électrique
Puissance 180 ch + 82 ch (60 kW)
Couple 265 Nm + 160 Nm
0-100 km/h 7,3 secondes
Vitesse maxi 205 km/h
Consommation annoncée :
:
1,9 l/100 km 
Moyenne de l'essai 5,5 l/100 km sur un parcours alternant ville, route et voies rapides. 
 
CO2  46 g/km
Prix à partir de : Gamme Volvo XC40 : 29 950€
Prix du modèle essayé : 59 670€
Malus  0€


Nicolas Laperruque
:
:
:


 

 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


10 juin 2020 Histoires d'essais

Essai Ford Kuga PHEV, enfin un hybride rechargeable qui ne ment pas

L’hybride rechargeable est devenu incontournable sur le marché.  Impensable pour Ford de ne pas succomber au charme du SUV à prise sur le très bataillé segment des SUV familiaux. Pou

> LIRE


23 mars 2020 Histoires d'essais

Essai Suzuki Ignis Hybrid SVHS La meilleure mini citadine du marché.

Nous avons pris une Suzuki Ignis a l'essai pendant une semaine. Parce que cette petite voiture nous intriguait et qu'on l'a trouvait mignonne. Mais elle est bien plus que cela.  Suzu

> LIRE


02 avril 2020 Histoires d'essais

Essai Ford Puma 1.0 EcoBoost 155ch mHEV ST-Line X, félin pour l'autre?

C’est sur le très encombré segment du petit SUV urbain que Ford lance sa nouvelle arme de conquête. Le Puma reprend le nom d’un Coupé qui avait laissé un bon souvenir aux amat

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter