18 octobre 2021

Essai Jaguar F-Pace 2021 P400e Hybride rechargeable PHEV

La Jaguar F-Pace a reçu un face-lift majeur en 2021, et peut bénéficier d’une option spécifique à Jaguar Land Rover, le Noise Cancelation System. C’est une bonne occasion pour re-tester le F-Pace Hybride rechargeable et analyser cette option miracle de façon approfondie.

DESIGN

Coté design le F-Pace a plutôt très bien vieilli, le style était typé et expressif, les petites retouches extérieures de 2021 ont su préserver et renforcer ses lignes à la fois classiques et racées. Par le passé, je n’avais pas beaucoup aimé l’esthétique des versions 2 roues motrices en particulier, montées en jantes de 18 pouces. Je les trouvais peu gracieuses avec leurs pneus à flancs hauts (255/60/18), les roues étaient comme perdues au milieu des passages de roues. Ici la bête est montée en 21 pouces et cela lui va très bien. Le capot  va jusqu’au bord de la calandre qui s’agrandit, donnant un look plus sportif. A l’arrière, les feux bénéficient d’une nouvelle signature lumineuse inspiré du style de ceux du I-Pace. 

INTERIEUR

Mais c’est à l’intérieur que les choses ont beaucoup évolué, les panneaux de portes sont revus, l’habillage de la planche de bord est plus cossu. La position de conduite est toujours au top : on trouve très facilement une bonne position, assis haut, ce SUV donne de la hauteur, un peu à la façon d’un Range Rover. A l’avant on bénéficie d’une grande luminosité et d’une visibilité parfaite synonyme de plaisir de rouler sans se fatiguer. 

Nous avons la chance d’avoir sur notre véhicule d’essai un intérieur bicolore cuir clair qui renforce ce sentiment de clarté et d’espace. Le volant lui aussi bicolore et tulipé est très esthétique et bien positionné. Avec ses 4,74 m de long et 1,94 m de largeur, le F-Pace est grand sans être impossible à garer.

ESPACE ARRIERE

A l’arrière Le F-Pace  dispose là aussi d’un bel espace.  Mais comme c’est souvent le cas, la place du milieu n’est pas très confortable, avec un dossier intégrant un accoudoir et une assise centrale inconfortable. Il y a deux sièges et la place du milieu est clairement une place de dépannage.  Dommage que les constructeurs privilégient le client chinois possédant un chauffeur et qui n’utilise pas la place arrière centrale plutôt que les familles avec 3 enfants. Le coffre a perdu un peu de son volume avec l’arrivée de l’hybridation et l’installation de la batterie de celle-ci.  Même en perdant 37 litres le coffre reste conséquent avec 560 litres.

ESPACE AVANT

Retournons à l’avant, et là l’instrumentation est ultra moderne, le bloc compteur est full LCD et l’écran multifonctions central est très clair, intuitif et rapide ce qui n’est pas toujours le cas de la concurrence. La connexion de votre téléphone Apple ou Android se fait en Mirror Link via un câble pour le moment. La mise à jour pour avoir une liaison en Bluetooth arrive et se fera en OTA (à distance) : plus besoin d’aller chez le concessionnaire pour les mises à jour logicielles. Les deux boutons de commande de climatisation sont très beaux mais je dois avouer avoir un peu peur de leur fiabilité et de leur vieillissement dans le temps. Il faut en effet » tirer dessus » pour changer la vitesse de ventilation, difficile de doser l’effort à exercer. 

C’est un plaisir de retrouver une commande de boite qui ressemble à une commande de boite de vitesse et non pas à un bouton rotatif. Et juste à côté, nous trouvons une idée intelligente que l’on trouve sur toutes les Jaguar, une petite encoche entre les 2 porte gobelets de la console centrale permet de caler la clé de contact. Moi qui suis un étourdi qui cherche toujours ses clés, cette idée m’a parue magique. 

SUR LA ROUTE

Une fois démarré et pris la route force est de constater que le F-Pace est plutôt très silencieux (on y reviendra) et que le passage du mode électrique au thermique est fort peu perceptible. Le moteur essence est très discret en conduite « souple «, mais si l’on se décide à exploiter les 404 chevaux cumulés des moteurs électriques et thermiques, le 4 cylindres émet une sonorité assez rageuse que j’ai beaucoup aimée tant elle est proche de celle d’un 6 cylindres. Contrairement à d’autres hybrides, on ressent que les 400 chevaux sont là et que cela pousse très honnêtement. Les relances et les reprises sur 4 voies se font sur un filet de gaz en ayant toujours la sensation d’avoir une grosse réserve de puissance disponible.

Coté suspension, notre F-Pace est plutôt typé confort, sans pour autant s’avachir exagérément sur une suspension trop molle. La présence des 21 pouces taille basse se fait oublier et ne nous détruit pas le dos sur chaque passage de petite anfractuosité comme c’est souvent le cas avec de telles dimensions de pneumatiques. Le roulis reste contenu sans tendre vers l’excessivement sportif comme en version R-Performance. Cette définition est pour moi beaucoup plus homogène que la R-Performance et assez cohérent avec la motorisation hybride.

Seul regret si l’on a une conduite réellement sportive, la boite est un peu perdue et à la traîne lors du passage du tout électrique au combiné thermique plus électrique. Au fur et à mesure de l’essai cette lenteur de réaction se fera oublier, mon « pied » ayant compris comment parler à la boite, et moins la brusquer. 

C’est d’environ 40 km d’autonomie dont on dispose en tout électrique. Une fois consommé la réserve d’électricité, vous aurez toujours 404 chevaux mais votre consommation augmentera d’environ 2 litres. Le moteur thermique devant assurer en même temps son rôle de moteur et de « chargeur «   de batterie. Lors de notre essai d’environ 400 kilomètres nous n’avons pas dépassé les 9 litres de consommation de moyenne. Nous avons fait un réel usage mixte, ville avec embouteillages, nationales avec beaucoup de relance et 4 voies à vitesse stabilisée.  La batterie était rechargée au début de notre essai, et ma conduite a toujours été très « dynamique « ce qui permet d’envisager une consommation entre 8 et 9 litres en étant plus progressif et raisonnable coté rythme de conduite. Mais il faut reconnaître que le F-Pace, par son confort et sa puissance engage à rouler de façon coulée mais à des vitesses soutenues.

S'agissant du freinage j’ai trouvé que cela manquait un peu de mordant et l’on sent que la bête pèse bien ses 2.2 tonnes. Rien de grave mais clairement ce n’est pas le produit pour descendre d’une station de ski à l’attaque. Rappel utile, même avec une batterie à zéro vous aurez 4 roues motrices à disposition, le moteur électrique entraîne la transmission et non les seules roues avant ou arrières comme certains SUV « 4X4 »  de la concurrence.

Mais revenons sur le confort. Vous retrouvez à la fin de cet article un essai détaillé du système d'atténuation de bruit (Noise Cancelation System). Pour réaliser ce test et de nombreuses analyses et enregistrements du « bruit » dans l’habitacle mon camarade Fréderic a fait une bonne partie de nos 400 kms d ‘essai à l’arrière du F-Pace. Tant lui que moi avons constaté un grand confort aux places arrières. Confort des sièges, maintient, longueur d’assises et fermeté, tout va bien. C’est aussi un grand plaisir de pouvoir discuter en passager avant et arrière sans jamais forcer la voix à 130-150 km qui plus est sous la pluie (en Allemagne bien sûr). 

Le système audio Meridian optionnel (disponible en 2 versions à 700 euro et 2200 euro) intégrant le Noise Cancelation System offre une qualité sonore de très bon niveau. Frédéric et moi sommes fan de jazz. Un peu comme pour la musique classique, Benny Goodman ou Quincy Jones sont les arbitres des bonnes qualités sonores. Mais l’Active Noise Cancelation System participe aussi grandement au sentiment de rouler dans un cocon sur roulettes. Une auto silencieuse est indispensable pour avoir un véhicule confortable et peu fatiguant sur de longs trajets. 

Coté prix notre modèle d’essai est facturé  80 080 € plus 11 629 € d'options.

 

En conclusion, le F-Pace a su avec ce face lift capitaliser sur ses qualités et faire une mise à jour majeure qui la met au niveau de ses meilleurs concurrents. Venez donc découvrir notre essai spécifique de l’Active Noise Cancelation System, dont la concurrence ne dispose pas. 

 

Active Noise Cancelation System : "Jaguar F-Pace ; on n’a jamais aussi bien entendu le silence à bord"

Imaginez qu’en pressant un simple bouton, l’habitacle de votre véhicule passe d’un bourdonnement continu au silence le plus ouaté, la sérénité d’un boudoir… Utopie, fantasme d’ingénieur allez-vous dire ? Et pourtant, rappelez-vous ces voyageurs qui dans l’avion portaient ces gros casques fabriqués en général par Bose et qui dormaient d’une traite pendant que les autres luttaient pour oublier le sifflement continu des réacteurs.

Aujourd’hui, ces casques dits « réducteurs de bruit » se font de plus en plus discrets, pour autant on ne peut pas conduire sa voiture avec un tel équipement sur la tête, et personne n’irait blâmer la maréchaussée qui vous ferait ranger illico sur le bas-côté.

Mais, si le casque, c’était tout simplement votre véhicule ? Pour mieux saisir cette idée géniale, prenons un instant pour comprendre le fonctionnement des ondes sonores. Chaque bruit génère une différence de pression, cette différence crée une onde sonore qui se propage facilement à l’air libre, et plus difficilement à travers un matériau isolant. Au départ, il suffit de se calfeutrer pour ne plus entendre de bruit, c’est ce que l’on appelle l’isolation « passive » ; on bloque les ondes sonores et elles ne peuvent plus passer ; c’est ce que l’on fait dans nos maisons aux double-vitrages. Dans une automobile il faut ajouter de lourds matériaux d’isolation qui grèvent son poids, donc sa consommation, son agilité ; il faut trancher entre une lourde berline ou un petit coupé Sport.

Et si on pouvait directement annuler les ondes sonores responsables du bruit ? C’est l’isolation active, qui consiste à générer des ondes opposées, venant en quelque sorte annuler le bruit d’origine. Voilà le circuit typique d’une atténuation de bruit active tel qu’on peut le trouver dans un casque « réducteur de bruit » ; un micro qui capte les ondes sonores générées par les bruits ambiants, un processeur qui calcule en retour les ondes sonores opposées, et un haut-parleur les diffusant au plus près des oreilles de l’auditeur. Lorsque le circuit est en fonctionnement, l’utilisateur peut alors être isolé de certains bruits ; le bruit de fond d’un train ou d’un avion, ou bien les éclats de voix d’un Open Space.

Dans le Jaguar F-Pace le système de réduction de bruit fait véritablement appel à l’excellence ; le système audio est conçu sur mesure par Meridian, une société anglaise qui fait référence dans l’univers de la Hi-Fi, et le circuit de réduction du bruit est développé par Silentium, le leader de la gestion du bruit active. Au niveau des roues des capteurs recueillent à la source toute l’information nécessaire sur le bruit généré par le roulage des pneumatiques, les éventuels changements de revêtement, les diverses bosses ou dos d’ânes qui parsèment nos trajets.

En temps réel, un processeur calcule les ondes sonores qui doivent être « opposées » à ces bruits de roulement, et le système audio Meridian les diffuse au plus près des passagers. Le système s’adapte aux passagers, et ne diffusera qu’auprès des places réellement occupées dans le véhicule.

L’essentiel des bruits de roulage se concentre en dessous d’une fréquence de 300 Hertz ; il n’y a donc aucun compromis sur la sécurité et le conducteur restera parfaitement en mesure d’entendre ce qui se passe autour de son véhicule.Étant détaché du fond sonore généré par le roulage, il lui sera plus facile d’interpréter les bruits d’alerte, sera moins fatigué sur un long trajet et aura une capacité d’attention supérieure.

Le système est capable de réduire de 3 à 4 dB le bruit moyen à bord du F-Pace qui fait déjà partie des références de confort de son segment, cela représente environ 4 crans à la baisse sur le bouton du volume. L’unité du décibel n’est pas évidente de prime abord ; tous les 3 décibels l’intensité sonore double, donc une cave à vin qui génère 30 dB sera deux fois plus silencieuse qu’une autre cave qui générerait 33 dB, cela resitue clairement la performance du système embarqué à bord du F-Pace. 

Sur certains bruits ponctuels, l’atténuation peut même atteindre 10 dB ! A l’usage, l’activation du système est on ne peut plus simple ; du moment que le système audio est allumé, l’annulation du bruit veille sur votre confort auditif.

Au départ on ne sait pas exactement ce qui se passe, on se sent mieux et l’on profite bien mieux de sa musique préférée, à un volume sonore plus modéré que dans un véhicule non équipé de l’annulation de bruit active. On finit par s’habituer et ce n’est qu’en éteignant le système audio que l’on se rend compte d’un fond sonore qui revient à nos oreilles. Préparez vos playlists car vous allez redécouvrir vos musique préférées et apprécier pleinement la sérénité apportée par la technologie.

Bien sûr les mots ne suffisent pas pour décrire ce calme, alors nous avons réalisé un test avec et sans le système d’annulation de bruit, l’idéal est d’écouter ce passage pour mieux apprécier la différence :

Extrait « ON » et puis « OFF »

Maintenant, si vous ne croyez que ce que vos propres oreilles entendent en direct, le mieux c’est donc de les emmener faire un essai auprès d’un concessionnaire Jaguar.

Frédéric Bordelanne et Francois Bouet 

 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


09 novembre 2021 Histoires d'auto

On vous dit tout sur le nouveau Range Rover 2021

Le nouveau Range Rover est arrivé, enfin presque, car les disponibilités sont … lointaines. Nous allons essayer de vous donner beaucoup de détails sur cette nouveaut&eacute

> LIRE


09 octobre 2021 On en parle

Célèbrez le 60ème anniversaire de la Jaguar Type e !

la Type E a 60 ans et c’est bientôt noël !! il faut préparer les cadeaux de Noël. Ce livre peut être acheté avec des " goodies" très sympatiq

> LIRE


01 octobre 2021 Histoires d'auto

J’ai vu « No Time To Die « en avant-première

Invité à voir « No Time To Die « en avant-première par Jaguar-land Rover ARC DE TRIOMPHE, je me suis trouvé deux missions : vous donner un avis éclairé

> LIRE


11 juin 2020 On en parle

Quoi de plus beau qu'une Jaguar Type-E ? Sa conductrice ?

C'est la deuxième fois que nous vous parlons de Type-E et de leurs conductrices, il y a tant à montrer ...     {popup_

> LIRE


10 juin 2020 Histoires d'essais

Histo Auto

L’hybride rechargeable est devenu incontournable sur le marché.  Impensable pour Ford de ne pas succomber au charme du SUV à prise sur le très bataillé segment des SUV familiaux. Pou

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter