23 août 2020

L'histoire à rebondissement des hypercars Ferrari, Lamborghini, Koenigsegg, McLaren de Teodoro Obiang

Tout commence le Dimanche 29 Septembre dernier où se tenait une vente aux enchères organisée par la maison Bonhams à Bonmont (Suisse). 25 supercars et hypercars provenant de la collection personnelle du vice-président de Guinée-Equatoriale Teodoro Nguema Obiang étaient notamment proposées.

 

L’affaire Obiang

C’est en 2017 que Teodoro Nguema Obiang est reconnu coupable de blanchiment, de détournement de fonds publiques et de corruption. Il sera condamné à 3 ans d’emprisonnement avec sursis, et devra s’acquitter de 30 millions d’euros d’amende. Une décision qui entraine la confiscation immédiate de son patrimoine. Ce dernier est composé de dizaines de voitures, de mobiliers de luxe et d’un hôtel particulier de 4000 m² situé au 42 avenue Foch, dans le 16ème arrondissement de Paris, estimé à plus de 200 millions d’euros.

Quant à la vente qui nous intéresse, elle est en lien avec une procédure judiciaire lancée par la Suisse en 2016 pour les mêmes chefs d’accusation qu’en Hexagone. Une procédure qui avait notamment permis la confiscation d’un énorme Yacht, « l’Ebony Shine », estimé à plus de 100 millions d’euros. Concernant les voitures, c’est Bonhams qui a eu les honneurs d’assurer la vente aux enchères.

 

Les voitures mises en vente par Bonhams :

Une chose est sure, en matière d’automobile Mr Obiang a bon goût. Parmi la pléthore de voitures saisies et mises aux enchères, certaines pièces méritent le coup d’œil, tant par leurs raretés que par leurs prix. Fait étrange avec la vente, les estimations de certains modèles présentés semblaient être très en-deçà de leur cote. Retour sur quelques-uns des principaux lots.

 

La star de la vente : la Lamborghini Veneno Roadster

Incontestablement la plus extrême des Lamborghini de série, ce modèle n’a été produit qu’à seulement 12 exemplaires : 3 coupés et 9 roadsters. Equipée du V12 de 6,5L de 750 ch placé en position centrale, la Veneno expédie l’exercice du 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, pour une vitesse maximale annoncée de 355 km/h. Sur la balance, le taureau italien revendique 1490 kg. Dévoilée au public en 2014 lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas, son prix de vente était alors de 3,3 millions d’euros hors taxes. 7ème sur les 9 produits, l’exemplaire proposé par Bonhams n’a parcouru que 325 kms depuis sa mise en circulation, et se présente dans une configuration des plus simples : blanc cassé / intérieur beige. Estimée entre 4,5 et 5,5 millions d’euros, les enchères se sont envolées à plus de 7,6 millions.

 

 

La voiture de tous les superlatifs : la Koenigsegg One:1

Première voiture au monde à détenir un rapport poids puissance de 1 pour 1 (on en parle dans un article dédié au constructeur suédois), la One :1 est équipée d’un V8 5,0L bi-turbo développant la bagatelle de 1360 ch, pour un poids identique, conducteur compris. Produite à seulement 6 unités + 1 prototype, l’exemplaire de la vente n’a que 597 kms au compteur. La rumeur voudrait que la One :1 de la vente, l’avant-dernière assemblée, était un cadeau destiné à la petite-amie de l’époque de Téodoro. Une offrande vendue tout de même pour près de 3 millions d’euros. Décrite par le constructeur comme « la première megacar du monde », Bonhams l’avait estimé entre 1,6 et 2,0 millions d’euros. Un prix jugé trop bas par Christian Von Koenigsegg qui était monté créneau sur les réseaux sociaux lors de l’annonce de la vente. Le suédois aura au final eu raison, puisque les enchères se sont terminées à 4,2 millions.

 

 

La holy trinity : Mclaren P1, Ferrari LaFerrari et Porsche 918 Spyder

Rares sont les occasions d’approcher le trio d’hypercars en un même lieu. Encore plus celles de les acquérir. Du côté de Woking, la P1 proposée, châssis 056, n’a parcouru que 973 kms depuis sa sortie d’usine. Produite à 375 exemplaires, elle est motorisée par un V8 bi-turbo de 737 ch, couplé à un moteur électrique de 179 ch, pour un total de 916 ch. Vendue en dessous de l’estimation pessimiste de 1,4 millions d’euros à 1,2 million.

Digne héritière de l’Enzo, la LaFerrari est sans doute l’une des plus belles créations de la marque au cheval cabré de ces dernières années. Première hypercar du constructeur à proprement parler, elle embarque un V12 atmosphérique de 6,3L de 800 ch, ainsi qu’un moteur électrique directement inspiré de la F1. De quoi lui octroyer 163 ch supplémentaires, portant la puissance globale à 963 ch. Assemblée à 500 unités, elle était estimée par Bonhams entre 2,3 et 2,5 millions d’euros. Le superbe exemplaire jaune de la vente ne totalisait que 894 kms, et a changé de mains pour 2 millions d’euros.

Dernière hypercar du trio, la Porsche 918 est sans doute la moins impressionnante des trois. Présentée en mars 2010 lors de la 80ème édition du Salon de Genève, c’est aussi la moins puissante du lot avec 887 ch délivrée par un V8 atmosphérique et deux moteurs électriques. Estimée entre 880 000 et 1,2 millions d’euros et avec 582 kms, elle s’est vendue 1,4 million d’euros.

 

 

L’Aston Martin moderne la plus exclusive : la One 77

Comme son nom le laisse supposer, ce sont 77 exemplaires qui sont sortis des usines de Gaydon. Dévoilée au Mondial de Paris en 2008, la One 77 reste à ce jour l’Aston Martin de série la plus puissante. Sous le capot, elle embarque un V12 atmosphérique de 7,3L, délivrant une puissance de 750 ch. Rouge intérieur crème et ayant parcouru 1 226 kms, la One 77 numéro 35 a trouvé preneur pour 1,4 million d’euros. Elle était estimée entre 1,3 et 1,6 millions.

 

 

La superstar nationale : la Bugatti Veyron 16.4

Cocorico. On retrouve une voiture française dans le haut du panier à Bonmont. Détentrice du record de vitesse pendant une bonne partie du 21e siècle, la Bugatti Veyron est la voiture de tous les superlatifs. Assemblée à Molsheim en Alsace, elle est motorisée par un énorme W16 de 16,4L délivrant 1001 ch. Destiné à partir aux Etats-Unis, le châssis numéro 208 proposé par Bonhams est aux spécifications américaines, de couleur bleu Atlantic avec un intérieur beige, et totalise 5 055 kms. Estimée entre 600 000 et 800 000 euros, la Veyron a changé de main pour 1,2 million d’euros.

 

 

Ferrari Enzo : la Der des Ders

Première Ferrari de route à passer la barre des 600 ch, l’Enzo, en référence au créateur de la marque, embarque un V12 atmosphérique de 6,0L, développant 660 équidés. Assemblée le 10 octobre 2003, il s’agit la dernière Enzo de série produite, avant qu’une 400e ne sorte de Maranello et donnée au Vatican pour une œuvre de charité. De couleur jaune avec un intérieur noir, et avec seulement 21 km au compteur, Bonhams l’avait estimé entre 1,6 et 1,8 millions d’euros. Vendue pour 2,8 millions.

 

Epilogue à cette histoire

 la One:1 et la Veneo et répparaitront quelques mois après la vente sur l'insta de Teodoro. Lors de la vente, un mystérieux Allemand, a acheté 13 des autos présentées. Après un parcours mouvementé via les Émirats, tout ou partie d'entre elles reviendront dans leur pays d'origine. Quand on aime on ne compte pas ...

Il aime bien Laferrari pour avoir racheté une jaune en aperta cette fois. J'ai bien cru que c'etait celle de la vente.

 

 

Vidéo : Sellerie'Cimes

Fin 2011, de nombreuses voitures de luxe avaient déjà été saisies par la justice française dans le cadre de l'enquête sur les biens mal acquis par la famille Obiang. Un hôtel particulier de 101 pièces et de plus de 5 000 m² appartenant au fils de l'actuel président équatoguinéen avait également été saisi avenue Foch, dans le centre de Paris. Parmi les nombreuses voitures mises aux enchères, trois sortaient du lot. L'un des 50 exemplaires de la Maserati MC12, blanc nacré avec des touches de bleu, a été vendu pour 640 000 euros (prix neuf en 2005 : 750 000 euros). Les deux autres pièces maitresses étaient des Bugatti Veyron. La première, une 16.4 de couleur bleue, a été adjugée pour 450 000 euros. Un résultat dérisoire comparé au 1,2 million d'euros facturé à l'achat neuf. Une Veyron Grand Sport, version découvrable de l'hypercar française, a quant à elle été vendue pour 800 000 euros (prix du modèle neuf : 1,7 million d'euros).

 

Vidéo : France 24 / Alexsmolik

 

Raphaël Crabos & Adrien Sahouli

Les podcasts de Road Story sont disponibles sur notre chaîne Podomatic

- Mais également sur Itunes en recherchant "Road story"

- Mais également sur Spotify en recherchant "Road story"

- Mais également sur Deezer en recherchant "Road story"

>

Retour

Ces histoires sont pour vous :


16 février 2021 Histoires de courses

PORSCHE 911 GT3 2121, La 7e version de la GT3

Premières informations sur la nouvelle 911 GT3, Toujours mieux, pour toujours un peu plus cher. It is Porsche Sir !!!   {po

> LIRE


20 janvier 2021 Histoires d'auto

Ce jour là, une auto. Miles Davis, coco et Lamborghini muira

L'accident de Miles Davis avec sa Lamborghini Muira, avec comme passager deux sacs de cocaine.... Les podcasts de Road Story sont disponibles sur notre chaîne road story - Mais également sur&n

> LIRE


20 janvier 2021 Histoires d'essais

Essai Skoda 135 Rapid, la Porsche 911 de l'est

Skoda avant de devenir un satellite de Volkswagen était une marque dite “de l’Est”. Mais loin de l’image surannée qu’on peut en avoir aujourd’hui de son passé, &nb

> LIRE


18 janvier 2021 On en parle

Nouveau ! L'état met enfin en ligne l’historique des contrôles techniques sur Histovec 

Selon les études de la DGCCRF, la moitié des ventes de véhicules d’occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves, en particulier au kilométrage. Grande nouvelle, nous pouvo

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter