22 mai 2022

Jaguar E-Pace 200ch, e85 le plaisir et la raison

Et oui Jaguar ou plus exactement le groupe Jaguar / Land-Rover a eu l’idée brillante de lancer une gamme de véhicules homologués pour rouler à l’E85. Cette motorisation était déjà développée pour les pays d’Amérique du sud, il ne fallait plus que l’adapter et l’homologuer pour la France.

Quel intérêt ? Et bien, par le biais d’une n-ième réglementation française la Jaguar E-Pace E85 ne subit plus le surcoût d’un malus. Une belle économie et un choix assez intelligent pour quelqu’un qui fait beaucoup de route. Un profil d’utilisateur qui peut trouver délirant d’avoir un hybride rechargeable qu’il n’utilise pas. La seule raison d’acheter un PHEV étant de ne pas payer trop de taxe. Eh oui, quand on roule beaucoup, trimbaler une batterie de 400 kg qui sera vide en 30 km est juste une aberration.

Design et confor intérieur 

Mais commençons par le commencement, le look, le design. Eh bien, moi, j’adore, le félin est compact (à peine la taille d’une Mégane break), râblé, avec des portes à faux court, agrémenté de grandes roues et d’une double sortie d’échappement pour faire sport. C’est du Jaguar dans ce qui se fait de bien, typé, avec de la classe, au look différenciateur et pour autant classique. 

À l’intérieur je n’ai pas de chance, c’est un intérieur noir que je récupère pour ma voiture d’essai. C’est bien triste alors que la qualité perçue n’est pas mauvaise. En rendant l’auto au parc presse, J’ai vu une version en cuir beige. C’est beaucoup mieux, plus lumineux et cela donne un rendu plus qualitatif. Un peu comme sur le F-pace que nous avons essayé il y a peu. 

Il faut aussi noter que les places arrière sont d’une taille raisonnable et même compatibles avec le transport de 3 adolescents. Et ce n’est pas toujours le cas pour un véhicule de moins de 4.2 m.

L’interface multimédia est celle qui est maintenant sur tous les produits Jaguar Land Rover. C’est simple rapide et clair. L’Androïd auto et l’Apple Car Play marchent et ne « plantent » pas. Ce n’est pas si courant surtout en full Bluetooth. (Réplication sans fils intégrale des applis essentielles de votre téléphone sur l’écran de la voiture).

Seul défaut, la visibilité n’est pas fameuse : de gros montants arrondis et une carrosserie très plongeantes ne facilitent pas la vie. Il est assez difficile de sentir les limites de l’auto. L’E-PACE est plus compacte en vrai que son aspect peut le laisser percevoir. Cela vous donne au début l’impression que vous n’allez pas avoir la place de vous garer et au final cela rentre sans problème.

 

On the road 

Sur la route, côté châssis, rien à dire, c’est confort et l’on ne rencontre aucun problème de motricité. La Suspension est très bien calibrée, juste ferme comme il faut mais jamais elle ne talonne. Pour moi l’accord parfait, avec un roulis très maitrisé ce qui n’est pas facile avec une bête qui pèse près de 1800 kg. Toute les remontées extérieures sont filtrées. Mais hélas le moteur l’est aussi. On dispose de 200 chevaux et cela marche plutôt honnêtement ( 212 km/h en point).  Mais côté sensation c’est le calme plat. Le moteur est d’une linéarité approchant celle d’un moteur électrique et présente presque la même sonorité. Ça avance mais c’est fade et sans saveur. 

Pourquoi diantre avoir mis une double sortie d’échappement pour ne rien entendre !!! C’est idéal façon balade pour déposer les enfants à l’école, mais je dois avouer que j’aurais bien aimé que le son sortant de la double sortie d’échappement soit un peu plus rigolo. Tous les goûts sont dans la nature mais ici clairement l’accent a été mis sur la discrétion. 

Le moteur vous l’avez compris n’exprime pas un caractère très sportif et il faut le dire, la boite de vitesse est tout à fait dans la même lignée. Si vous commencez à vouloir hausser le rythme, elle semble comme perdue, devenant brutale au changement de vitesse. Plusieurs modes de configuration moteur sont proposés. En mode Eco on se rends compte que l’on a bien une hybridation légère et la récupération est très sensible et très efficace, on est très proche d’un fonctionnement « one pédale » de véhicule électrique. Les relances sur autoroute sont top, là encore la conduite coulée mais rapide est à adopter et pas la sportive « musclée «. Côté frein par contre, aucun souci, même en tirant sur les 200 ch., vous n’aurez aucun souci, ils sont clairement faits pour arrêter les 300 kg de plus de la version hybride. 

Consommation et E85

Et puisque l’on parle moteur, il est logique d’aborder le sujet de la consommation. Je m’étais préparé à relever des chiffres que l’on ne connaît plus depuis 15 ans, la surconsommation en full E85 est un fait établi. Ici, c’est bien le cas, mais je vais nuancer mon propos.  Clairement, le moteur est prévu pour démarrer même par très grand froid à 100% d’e85. Tant que le moteur n’a pas atteint une température de fonctionnement raisonnable, la sur consommation est abyssale. A partir du moment où le moteur est chaud et qu’il n’est puis indispensable à l’injection de gaver le moteur en E85, on redescend à des valeurs raisonnables. Voici les chiffres : entre 16 et 18 litres sur du petit trajet avec des démarrages à froid et un François Bouet pas toujours en éco conduite. Entre 11 et 14 litres dès que les trajets s’allongent, que l’on est moins « excité « ou que l’on roule sur autoroute.

Vous allez me dire c’est énorme. Et bien non au final, car vous consommez l’équivalent de 6 à 9 litres de SP95. Et pour un SUV essence de 200 chevaux boîte auto c’est plutôt raisonnable. (Comme l’E85 est environ la moitié du prix du SP95 c’est en effet comme si vous divisiez votre consommation par deux), Un autre point n’est pas à négliger et à prendre en compte en termes de consommation. Quand vous ne trouvez pas de E85 vous pouvez mettre du SP95. Dès lors votre consommation redescend. A environ 8-11 litres de moyenne.  Pour rappel la carte grise E85 vous exonère dans quasi tous les départements de payer la carte grise et bien sur vous ne payez pas de malus. Si vous êtes en société la tvts reste géante a plus de 3000 euro annuel. Enfin l’E85 présente un autre avantage par rapport à une hybride rechargeable. Le coffre garde une taille qui n’est pas « mangée » par la batterie. 

Conduite accompagnée

Comme d’habitude lors de mes nouveaux essais j’ai mon copilote de la rubrique « Conduite accompagnée » qui me délivre sa perception de la voiture essayée en vidéo. En résumé Edouard trouve lui aussi qu’une Jaguar ça doit faire du bruit. Et comme au même moment nous avons aussi essayé la Ford mach E, je lui ai demandé avec laquelle des deux voitures il préférerait circuler. La réponse a été brutale, si aucune des deux ne fait un bruit digne de la voiture de ses rêves, son goût va clairement à la Jaguar. « Une Jaguar c’est la classe «. Comme quoi même pour des jeunes la « marque « a encore une valeur. 

Et qui parle, jeunesse, parle en générale de musique.  C’est un point relevé par Edouard, le son délivré en équipement standard est très « flat », on s’attendrait à mieux pour un véhicule de ce prix. 

Pour finir il est temps de parler budget, pas de malus, Pas de cg, Tarif à partir de 45 870 euro en version Flexfuel E85, quoi demander de plus. La conclusion ? un look ravageur, un coût d’utilisation très contenu, un ensemble moteur boite plutôt typé confort que sport. Si cette définition correspond à vos attentes vous avez trouvé le bon produit pour vous satisfaire et faire des économies

François Bouet 

 

 
   
   
Retour

Ces histoires sont pour vous :


16 juin 2022 Road-Trip

Un week-end en Skoda Enyaq 80X Sportline, 265ch et 4 roues motrices

Eh oui, cet article est plus une expérience intéressante que vértablement un  essai.  Les qualités dynamiques et esthétiques de l'Enyaq sont un peu voilées par une inad&

> LIRE


25 avril 2022 On en parle

Portrait Chinois Michel Tona pour son livre 60 ANS DE LA JAGUAR TYPE E

Je reçois cette semaine Michel Tona pour faire son Portrait Chinois. En fait c'est Francis mais pour rigoler je l'ai interviewer sous son pseudo. Francis est auteur de multiples livres

> LIRE


20 février 2022 Histoires de courses

On a retrouvé la première Jaguar Type-D à effet de sol, bien avant la Chaparral aspirateur

En 1958, Jaguar a commencé à expérimenter ce qu'on appellera l'effet de sol actif. L’idée était de générer mécaniquement une surpression d'ai

> LIRE


07 décembre 2021 Histoires d'essais

Essai Ford Mach-e 294 ch 99kwh 2 Roues motrices ( RWD )

Mes camarades de la presse n’ont eu que des versions 4 roues motrices à l’essai lors du lancement de la Ford Mach-e. Mon ami Nicolas Meunier avait relevé des consommations assez déli

> LIRE


18 octobre 2021 Histoires d'essais

Essai Jaguar F-Pace 2021 P400e Hybride rechargeable PHEV

La Jaguar F-Pace a reçu un face-lift majeur en 2021, et peut bénéficier d’une option spécifique à Jaguar Land Rover, le Noise Cancelation System. C’est une bonne occasion po

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter