13 juin 2020

Achat d'une Caterham 7 en Angleterre

 

Après une dizaine d’années de recherches pour dénicher une Caterham de plus de 30 ans (impossibilité d’homologuer les modèles plus récents en collection), en bon état, et pas trop chère, la bonne affaire s’est présentée à quelques heures de route de Londres. Direction donc l'Angleterre pour aller récupérer une Seven Super Sprint de 1989.

La passion des anglais pour l’automobile est débordante (mais est-ce vraiment utile de le rappeler ?). Au moment du départ, moi et ma copilote Martine ( Alias Tintin ) faisons la rencontre d’un couple d’anglais venu passer le week-end à Lille… en Rolls-Royce 30/40HP de 1923 ! le conducteur est aussi fier de son auto que de sa femme, on le comprend, pour les deux.

 

 

La Caterham se trouve en pleine campagne, à 250 kms au nord-ouest de Londres. Achetée sur Ebay.uk, notre Seven est équipée du plus petit moteur disponible, le 1600 Ford, elle a été montée  en tant que Super Sprint de 110 ch et d’une boite de vitesse à quatre rapports. L'actuel propriétaire ( le seul à ce jour ) qui l'utilisait au quotidien à mis une pipe et un carbu simple à la place des doubles. La sellerie est à refaire, mais le moteur a été entièrement révisé. C’est une première main, avec 30 000 kms d’origine. La voiture est immatriculée sur l’île de Guernesey, où elle a résidé pendant 15 années.

Arrivés à destination, c’est dans une très belle demeure, avec une grande dépendance, que nous sommes accueillis. L'activité principale du vendeur est l'entretien et la préparation de voitures de compétition. Autrement dit, il y a du beau monde dans les granges, avec des Jaguar et des MG de course à la pelle. Il a également une seconde activité : la conception de répliques de Jaguar Type-D... et d’avions !

Le propriétaire n’est pas là, ce sont ses employés qui s’occupent de la transaction. Ce qui nous vaut un petit moment d'attente le temps que les gars comptent les billets, les recomptent, les re-re-comptent... six fois en tout ! Bonne nouvelle, la voiture est déjà révisée : les 4 amortisseurs, les plaquettes, les disques et les flexibles de frein sont neufs, et un réglage de l’allumage et des carburateurs a été fait.

La capitale anglaise n'est pas très loin, alors autant en profiter pour ramener une deuxième auto. Une C70 cabriolet pour mon copain Stéphane, conséquence d'une autre histoire douloureuse que je vais vous conter. Stéphane avait trouvé un C70 sympa de couleur grise et moi une 205 CTI par chère du tout. Nous avions laissé tous les deux des acomptes. Une belle erreur ... Nous montons chez les Brits en avion, location d'un Hyundai i10 ( le rêve) , un avion de chasse et faisons 100 kms pour aller voir la C70. Nous nous retrouvons dans un camping  et nous découvrons l'auto. Elle a été repeinte et le pare-choc avant et une aile sont de deux tons différents.. l'enculé avait pris les photos diffusées sur Ebay avec un soleil rasant pour que l'on ne le voit pas. On gueule, on discute mais rien à faire nous l'avons dans le cul pour récupérer notre deposit. De guerre lasse nous abandonnons tout espoir de récupérer nos 200 pounds et l'on part voir la 205. Il faut d'abord s'arrêter acheter un batterie, le vendeur n'en a pas et ne veut pas en acheter une, cela aurait dû nous mettre la puce à l'oreille. Face à la voiture la surprise est de taille, la voiture est un tas de rouille, les tambours arrières ne sont qu'un bloc de rouille. La boite à air est absente. L'auto ne démarre même pas. Enculé 2 le retour !!! Même discussion qu'avec le précédent vendeur pour récupérer le deposit et même résultat, je perds moi aussi mes ronds. Seul choix, rentrer la queue entre les jambes en avion. Cette petite affaire nous a fait perdre 250 euro chacun..

Ces deux autos pourries nous ont fait rentrer bredouille en avion, sans auto. Des dépenses inutiles que je vais essayer de réduire en rapatriant une auto pour Stéphane à l'occasion du voyage pour la Seven. Nous voilà donc à faire un détour tout en discrétion dans le centre de Londres (imaginez : un Range-Rover tirant un plateau, avec une Caterham dessus, déambuler dans les petites rues londonienne) histoire de récupérer une Volvo C70 Cabriolet achetée pour 1400 livres, à un polonais fort sympathique. Pour rigoler, le schuttle est en panne et nous attendons 5 heures avec pas grand chose à grignoter; tous les restaurants ferment à 22H ..

De retour en France, A peine achetée, la sellerie a été entièrement refaite, des rétroviseurs extérieurs ont été posés, et la boite de vitesse, le pont et le moteur vidangés etc etc. La voilà repartie pour de nouvelles aventures, en France cette fois-ci, mais pas seulement. Quelques semaines après son arrivée, la petite Seven a eu le droit à un baptême du feu sur la boucle nord du Nürburgring. Frisson garanti !

Côté esthétique, la Caterham se présente dans une teinte bleue peu courante. La même que l’on peut apercevoir sur la pochette de l’album « Auberge » de Chris Rea.  Comme bon nombre de Seven, celle-ci a été vendue neuve en kit. j'ai la chance de même avoir la facture du dit kit. Pour l’anecdote, la boule au-dessus de la commande de boite était usée, et c’est grâce au site d’un club de Ford Taunus que la pièce a pu être changée. Il me resterait à lui refaire une peinture et remettre une pipe et des carbus de super sprint. Pièces que l'ai trouvé en angleterre, neuf, mais est ce bien nécessaire... comme je veux la vendre pour racheter d'autres autos ... en Angleterre.

   

 

 

Raphaël Crabos Francois Bouet

Retour

Ces histoires sont pour vous :


07 septembre 2020 Histoires de courses

Il passe ses week-ends à conduire des F1 (+ Vidéos)

Imaginez la Lotus F1 de Jim Clark en 1967, mais totalement neuve. Imaginez ensuite qu’un de nos amis décide de courir avec en historique, et que pour l’occasion il partage le stand avec Henri Pescarolo

> LIRE


20 février 2021 Histoires de design

L'incroyable destin du Roadster De La Chapelle, De Lyon à Bombay, en passant par la Chine et l'Angleterre.

De La Chapelle, un “petit constructeur” français qui fabrique de magnifiques voitures sur mesure inspirées des Bugatti. Mais dans les années 90, De La Chapelle décide de passer la

> LIRE


18 février 2021 Road-Trip

Cannonball Europe 1981. 3300 km en 20 h et 01 mn. On vous emmène ?

L'article dont sont tirées ces photos et ce texte a bercé ma jeunesse. Celui qui l'a écrit est pour moi un des maître du journalisme auto, Jean Loup Nory. Le second protag

> LIRE


28 janvier 2021 Histoires d'auto

Diana Rigg, "Chapeau melon et bottes de cuir" mais aussi 007, "Au service secret de sa majesté"

Ce jour là une Auto. Cette semaine c'est une femme qui est à l'honneur : Emma Peel. Personnage fictif de la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir, son&

> LIRE


01 octobre 2020 Histoires d'achats

Lotus Elise, deux achats mouvementés

Tout peut arriver avec une Lotus Elise, surtout quand on l’achète à distance en UK. Voici donc deux histoires d'achats de Lotus Elise. Retrouvez le podcast audio de cet article &agrave

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter