07 février 2020

Quand Ford fait un remake de Bullitt pour annoncer sa Puma

Vingt ans après la sortie de la petite Puma, Ford renoue avec son félin et relance le modèle, qui fera l’objet d’un essai très prochainement sur Road Story. Retour sur sa prédécesseur et son spectaculaire spot publicitaire.

Entre le géant américain Ford et le cinéma, c’est une grande histoire d’amour qui dure depuis plus d’un demi-siècle. De Gran Torino à Starsky et Hutch en passant inévitablement par Bullitt, la marque de Détroit a souvent joué un rôle majeur dans le 7e art. À l’occasion de la sortie de sa Puma en 1997, Ford s’est amusé à reproduire une scène de Bullitt. Son nouveau modèle remplace la Mustang dans les rues de San Francisco, avec toujours à son volant Steve McQueen. En modifiant les scènes du film pour y intégrer la Puma en lieu et place de la Fastback, Ford apporte sur le petit écran les effets spéciaux du cinéma. Une première dans la publicité de l’époque !

Assemblée dans l’usine de Cologne, la Ford Puma est un coupé compact trois portes produit par la branche européenne de Ford entre septembre 1997 et juillet 2002. Près de 130 000 exemplaires sont sortis des chaines de montage allemandes. Vendue uniquement en traction avant avec des roues en alliage de 15 pouces, la Puma était basée sur la quatrième génération de Ford Fiesta. Le quatre cylindres en ligne était disponible en plusieurs niveaux de motorisation : un 1,4L de 90 ch, remplacé en 2000 par un 1,6L de 103 ch, un 1,7L de 125 ch, et un 1,7L de 155 ch réservé à la Racing Puma, série limitée à 500 exemplaires pour le marché anglais. La conduite de la Puma était réputée plaisante, même sans une horde d’équidés sous le capot. A l'entretien, la Puma se montre plutôt bon marché, avec des pièces faciles à trouver puisque provenant pour la majorité de la Fiesta. Avec son look atypique et son coût d'entretien modéré, la Puma avait tout pour plaire, la publicité de lancement ne faisant qu'augmenter l’envie de se glisser derrière son volant.

Pour les plus attentifs et cinéphiles, plusieurs détails se sont glissés dans la vidéo, faisant écho à la carrière de Steve McQueen. lors de la marche-arrière final dans le garage, il croise le regard d'une belle blonde vétue d'un chapeau, rappelant celle de L'Affaire Thomas Crown. Dans ce même garage, la Puma vient se ranger à côté de la mythique Mustang Fastback de Bullitt. La pub se termine non sans un dernier regard de Steve McQueen sur la Triumph T110 déguisée en Bmw qu'il chevauche dans La Grande Évasion.

Remake du spot publicitaire, sauce anglaise

En se baladant sur le net, on tombe parfois sur des choses délirantes. Souvent les instigateurs sont anglais, et c’est une nouvelle fois le cas ici. Que dites-vous de cela : partir avec sa Puma du pays du Brexit, traverser l’Atlantique pour un road-trip de plusieurs milliers de kilomètres à travers les Etats-Unis qui vous conduira à San Francisco. Dans quel but me direz-vous ? Tout simplement pour reproduire, scène après scène, la publicité de lancement originale de 1997. Exit Steve McQueen, ce projet totalement déjanté est l’œuvre de Chris Behan. Jusque dans les moindres détails, l’homme et sa machine ont reproduit la déambulation du King of Cool dans les rues penchées de San Francisco. Le résultat est tout simplement bluffant !

Raphaël Crabos

Retour

Ces histoires sont pour vous :


20 février 2020 Histoires d'achats

On a parlé bagnoles avec Les Forbans

. “Tu veux pas venir interviewer Les Forbans?” Ba je sais pas, pourquoi je ferais ça? Tu crois qu’on peut leur causer de bagnoles? “ah oui je crois”. C’est comme &ccedil

> LIRE


12 février 2020 On en parle

Vidéos de la semaine, épisode 3

Chaque semaine, l'équipe de Road Story vous partage sur Facebook et Youtube un concentré des meilleures publicités d'époque, des vidéos insolites, des scènes de films cult

> LIRE


06 février 2020 On en parle

Vidéos de la semaine, épisode 2

Making of du film Le Mans 66 en français/french   Pub Porsche Martini   Nouvelle Ford Mustang 55ième anniversaire   film association de malfaiteur excàès de vitesse Fe

> LIRE


06 février 2020 On en parle

Un mercredi matin au salon Rétromobile

Si le grand Hall de la Porte de Versailles sert à faire rêver les visiteurs, les Hall 2 et 3 ne manquent pas d'attrait pour autant. C'est dans ces derniers que l'on retrouve les deux expositions m

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter