20 décembre 2019

Bowler, des Land Rover pas comme les autres.

Basée dans le Derbyshire au Royaume-Uni, Bowler est un préparateur pas comme les autres. La preuve en est, l’entreprise vient d’être rachetée par Jaguar Land Rover, qui va en faire une division pour les modèles sportifs. Mais qui est Bowler? 

Passion Land Rover 

C’est en 1984 que Drew Bowler, un anglais, commence à fabriquer à vendre des véhicules de compétition à partir de son domicile dans le Derbyshire. C’est le début de Bowler Motorsport.

L’homme aime les Land Rover mais les trouve un peu mous du genou. Après avoir préparé quelques voitures, il commence deux ans plus tard à vendre des Land Rover préparés pour des clients souhaitant courir en off-road. Les préparations sont sérieuses et Drew commence à se faire une petite réputation dans le milieu. Le “88 Tomcat”, un véhicule entièrement pensé à l’atelier devient populaire dans les épreuves nationales de rallye. Pour Bowler, il est temps de conquérir l’Europe. 

De l’artisanat à l’industrie 

Le chantier est immense, la petite équipe de l’atelier étudie un nouveau véhicule. Les clients réclament un engin à empattement limité. Ce sera le Tomcat châssis 100, pour 100 pouces. Les succès s’empilent lors d’événements nationaux. Bowler vend les droits de production du Tomcat, son modèle le plus connu, pour pouvoir développer le Wildcat. 

Bowler participe pour la première fois au célèbre Rallye Dakar en Afrique et fait des courses en Europe centrale avec le Wildcat. Au cours de cette période, l’atelier de conception et fabrication passe de 8 à 35 personnes. La production est rationalisée, et on développe la production de pièces de rechange et de kits pour la compétition client. Un nouveau bâtiment sort de terre, dédié à la compétition. Parce que Drew a des ambitions...

Une nouvelle race de voitures de course tout-terrain.

Bowler connaît alors une rapide expansion avec le lancement d’un programme de R&D de haut niveau subventionné par le gouvernement. L’objectif est de concevoir une plate-forme unique destinés pour toute une série d’applications. Pouvant servir sur des véhicules de route, en tout-terrain, pour les interventions d’urgence. Les débouchés sont nombreux entre compétition, services d’urgence, protection, humanitaire, utilitaires, exploration ou tournages de cinéma par exemple. Mais au moment où l’entreprise s’apprête à franchir un nouveau cap, le pire se produit avec la disparition soudaine de son fondateur en 2016. 

Un palmarès impressionnant 

En quelques années Bowler avait réussi à se démarquer comme préparateur, et devenir carrément un constructeur. Le monde du rallye-raid a vu Bowler débuter modestement avant de grossir au fil des ans et devenir en 2005 la seconde plus grosse écurie en nombre de voitures au Dakar. 

Depuis 2016, et la mort de Drew Bowler, l’entreprise continue à proposer des pièces performance pour la préparation de Land Rover et à développer des prototypes de course, comme le Bulldog, fer de lance de la gamme. Mais l’entreprise ne se relévera jamais de la disparition du patron et cette semaine JLR s’est porté acquéreur du petit constructeur. Bowler sera la nouvelle diivision de véhicules spéciaux avec SVO, SV, Vehicle Personalisation et Classic.
L’acquisition par Jaguar Land Rover assure un avenir à la marque et aux produits Bowler, et garantit un suivi pour tous leurs clients, dans le monde entier.

 

 

Nicolas Laperruque 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


17 juin 2020 Histoires de courses

Dakar 1994 : l'étape infranchissable

Aussi loin que je me souvienne,  le Dakar a toujours exercé sur moi une immense fascination. Si les premiers Dakars gardent une saveur particulière aux yeux des passionnés, les “Dakar moder

> LIRE


11 juin 2020 On en parle

Quoi de plus beau qu'une Jaguar Type-E ? Sa conductrice ?

C'est la deuxième fois que nous vous parlons de Type-E et de leurs conductrices, il y a tant à montrer ...     {popup_

> LIRE


23 mai 2020 Histoires de courses

Le Paris-Dakar en Renault KZ 1926

C’est l’histoire de Daniel Nollan et de ses camarades engagés dans premier rallye Paris-Dakar, en 1978, avec une Renault KZ de 1926 baptisée « La Gazelle ».  Retrouv

> LIRE


06 avril 2020 Histoires d'auto

RIPSAW EV2, Le tank pour grands enfants

Chez Road-Story on aime les engins à part, mal aimés, originaux et complétement dingues. C’est pourquoi aujourd’hui nous vous présentons le RIPSAW EV2, un tank civil, ultra rapide e

> LIRE


27 mars 2020 Histoires d'auto

Jaguar XJ40 Coupé, un félin unique qui avait tout pour plaire

Lorsque l'on évoque le nom de Jaguar, on pense forcément aux superbes cabriolets des années 50/60. Mais aussi et surtout aux luxueuses berlines, symboles de l’aristocrati

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter