05 décembre 2019

Road Trip USA #1 Le rêve américain de Road-Story

C'était il y a 2 ans, en Novembre. Naissait pour Niko et pour ce qui n’était pas encore devenu Road-Story, un projet un peu fou, mais tellement excitant : faire un road trip aux USA.  Avec une idée derrière la tête : partir à la recherche des voitures françaises aux Etats-unis. Finalement, Niko est revenu avec plein de choses à vous raconter cet hiver sur Road-Story.  Des rencontres improbables, des histoires de bagnoles, de paysages incroyables et un séjour Rock n’roll, sur fond de bannière étoilée et avec vue sur Manhattan. Let’s go ! 

La panne en XM 

Souvent les choses les aventures les plus improbables naissent “d’accidents”, ou de panne. C’est en me retrouvant au milieu d’un road trip en Citroën prévu au dernier moment, et en tombant en rade avec une des voitures du convoi que l’histoire a commencé. Nous partions en direction de Lyon avec la XM de Navarro, empruntée au Conservatoire. Magnifique auto, à la fiabilité parfois capricieuse. Surtout quand elle n’a pas roulé depuis longtemps. Arriva ce qui devait arriver, la XM en rade au milieu de nulle part. 

Hervé, l’homme aux chevrons

C’est comme ça que  je me suis retrouvé passager d’un certain Hervé, qui partait également à Epoqu’auto, avec deux voitures ! Une CX GIGN confiée à Olivier attaché de presse de Citroën et une CX Prestige, conduite par Hervé dans laquelle je monte. Ce passionné de Citroën, lui même collectionneur des voitures aux chevrons nous avait accompagné pendant deux jours à Lyon avant de nous laisser les clés de sa CX Prestige : “vous allez quand même pas rentrer en train les gars, prenez la CX et remontez à Paris avec”. Mais si l’offre ne se refusait pas, nous étions surtout parti de Lyon avec un nouvel ami. Il était clair que nous serions amenés à nous recroiser, mais je n’imaginais pas que nos aventures nous mènerait aussi loin, de l’autre côté de l’atlantique. 
Quelques jours plus tard, le téléphone sonnait : “qu’est ce que tu fous en Juin ? Rien ? Ba maintenant tu as un truc, on va à New York pour un truc de Citroen, je te raconterai”. 

Voir New-York 

Si ce n’est pas très original d’avoir envie de visiter New-York, je dois vous avouer que me concernant ce rêve virait depuis longtemps à l’obsession. Cette ville exerçait sur moi l’effet d’une lampe sur un moustique un soir d’été. De manière plus globale, les Etats Unis étaient synonymes de fascination. Plusieurs raisons à cela j’imagine. A commencer par une éducation faite devant Starsky et Hutch, et poursuivie devant les films de Woody Allen, Scorcese ou Tarantino. De Tom Sawyer à Netflix, je traînais derrière moi 38 ans de frustration par écran interposé. 


Mon histoire familiale également. Si deux guerres mondiales s’étaient écoulées depuis la dernière visite d’un Laperruque “en Amerique”, la dernière avait été héroïque et couronnée de succès. Le jour où Charles Laperruque, monta à bord d’un bateau au Havre pour rejoindre New-York en 1904, il était seul, sans un sou et n’avait que 12 ans. Le petit Charles deviendra un chef cuisinier réputé et s’installera même à la Maison Blanche pour y nourrir les présidents américains. En découvrant cette histoire sur le tard, je me suis découvert des cousins américains, dont Mike Laperruque.  

Ce dernier était le chef de la sécurité d’un certain Michael Jackson. La seule personne ayant vécu les 15 dernières années de la vie du roi de la pop à moins de 5 mètres de lui, 24 heures par jour. Tous les soirs cousin Mike endormait ce bon vieux Michael, jusqu’au jour où celui-ci s’est endormi pour de bon. Ce qui vaudra à Mickey une ou deux convocations au tribunal. 
Voilà de quoi mettre un peu de pression sur mes épaules même si mes ambitions américaines étaient plus modestes que celles de mes glorieux ainés, l’occasion était trop belle pour ne pas essayer de revenir avec des histoires à vous raconter. D’autant que c’est là bas, à New-York qu’a germé l’idée de Road-Story. 

Un vrai Road Trip 

L’amérique cela se vit sur la route. Une fois par semaine, je vous raconterai notre road trip en Chevrolet Suburban, sous le soleil accablant de l’état de New-York en juin. Notre virée à Saratoga Spring à un improbable rassemblement Citroën made in USA, les rencontres sur place avec Mike qui roule en Visa à NYC, Paul Brown un producteur de musique qui roule depuis 21 ans en Panhard, Gary Magwood un pilote qui a couru avec Gilles Villeneuve ou Rosberg et qui nous fera visiter un musée auto incroyable à 400 bornes de New York.

A propos de musée, on ira au Moma de New York rencontrer la Ferrari de Prost, on assistera à un tournage de publicité Uniqlo avec une AMC Eagle. Les sourires des New-Yorkais, leur métro propre et climatisé, leur rapport à la bagnole, le sentiment de toute puissance ressenti quand vous faites le plein d’un tank pour 50 dollars, le concours de celui qui achète le chewing gum le plus immonde dans une de ces  gas station d’autoroute qui font la taille d’un hypermarché.

Le secret des meilleurs sandwichs de NY, les grandes frites, les grands burgers, les grands sodas, les grands SUV, les grands immeubles, les grands camions et les grands cons de français (ça c’est nous) qui s’extasient en permanence sur tout et n’importe quoi : “oh !  r’garde l’camion !!!”, “oh r’garde l’4x4”, “oh ! r’garde la baraque !!”, “Oh regarde ils vendent du Dr Pepper en bouteilles de 5 litres !!”.

Mais aussi les originaux “oh r’garde les fils électriques !!”, “oH ! r’garde les muffins aux oeufs, fourrés à la viande et entourés de boeuf séchés et de bacon au Cheddar, ça à l’air bon j’en prend 4” ainsi que le classique “je prend de l’alligator séché au porc, on l’a pas goûté celui là”. Bref, on va vous raconter notre amerique à nous, comme nous l’avons vécue.

Grâce à Hervé, New Yorkais pendant 15 ans, nous vous ferons vivre le New York des New Yorkais, plus que celui des touristes. Nous mangerons des homards à Point Lookout, endroit de rêve à côté de NY, nous ferons le trajet en Ferry le plus incroyable possible, nous irons nous faire cirer les chaussures à Wall Street, avant de claquer tous nos dollars dans une énorme côte de boeuf.

Big Apple dans le pare brise

Avec 6 mecs et leurs bagages à trimballer, il fallait marquer le coup et choisir un vaisseau adapté. En descendant de la navette de l’aéroport à l’arrêt “Locatione of bagnoles”, on tombe sur une agence AVIS dont le parking doit faire la taille de mon village. La nana au comptoir ressemble à Jackie Brown et semble plus inquiète de sa manucure que de notre bagnole. Elle s’en fout mais elle garde un immense sourire, bienvenue en amérique mec ! Le Suburban nous semble immense, il l’est. Mais on s’aperçoit vite que tout le monde roule avec ça dans New York City, à commencer par les Uber. 

Le choc en Technicolor 

Le premier choc, il apparaît tout droit dans le pare brise. Sur la route nous menant de l’aéroport JFK à Manhattan, quand on aperçoit pour la première fois Big Apple. En ce début d’été, les couleurs sont magnifiques, avec une chaleur inhabituelle à nos yeux européens. En quelques kilomètres, je viens de comprendre pourquoi les séries et films US ont toujours l’air d'être mieux branlés.

Les réalisateurs américains ne sont pas meilleurs, ils disposent juste d’un décor déjà éclairé. Sur la route menant à Big Apple, le décor de cinéma est partout, comme si Hollywood s’était chargé de recruter hommes, voitures et bâtiments. Le pare brise se transforme en écran géant, nos pupilles en caméras Technicolor.  Après quelques minutes de route, le silence arrive brutalement dans la voiture de location : tout droit à travers le pare brise, une Manhattan immense et fière se dresse devant nous. Nous y sommes. Et on se le prend en pleine gueule. 

 

Prochain épisode : Suburban et Pastrami 


Merci à Hervé Katz

Nicolas Laperruque 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


24 février 2020 Histoires de miniatures

La Citroën C3 restylée déjà en miniature 

A peine dévoilée, déjà reproduite. La nouvelle C3 vient d’être dévoilée aux échelles 1/43e et 1/64e.   Citroën vient de

> LIRE


23 février 2020 Histoires d'auto

Transportait on vraiment les voitures à la verticale comme sur la photo?

C’est une image qui refait régulièrement son apparition sur les réseaux sociaux et sur les pages auto en particulier. On y voit des voitures américaines chargées à la vertic

> LIRE


21 février 2020 On en parle

Vidéos de la semaine, essai Speedster, Alfa Festival, Monaco en Tyrrell

Découvrez ou redécouvrez la publicité de la Citroën BX Sport tournée sur l'anneau de Daytona, frissonnez en embarquant aux côtés de Patrick Depailler pour un tour sur le circuit de Monaco en

> LIRE


11 février 2020 On en parle

Citroën C3 restylée, circulez y'a rien à voir

Les Peugeot 208, Renault Clio et Opel Corsa nouvelles générations sont arrivées et la C3 ne pouvait rester les bras croisés. D'autant qu'elle se vend plutôt bien avec 750 000 unit&e

> LIRE


03 février 2020 Histoires de courses

Le Monte Carlo historique de Road-Story

Le Monte Carlo historique est le rendez-vous annuel à ne pas louper en matière de courses historiques. Un rendez-vous que nous n’avons pas loupé, en suivant le week-end au volant de montures...u

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter