08 février 2021

Vendue chez Leclerc il y a 24 ans, cette Polonez Atou a été retrouvée neuve 

En 1997, les centres Leclerc vendaient “La voiture la moins chère de toute la France”. Il s'agissait de la Polonez en fin de carrière et vendue 39 300 F. On a retrouvé une de ces voitures, elle est toujours neuve, avec ses plastiques sur les sièges, ses petits picots sur les pneus, et seulement 90 km au compteur. Voici la folle histoire de la Polonez Atou neuve ! 

1997, Leclerc se lance dans l’automobile 

Nous sommes donc en 1997. A l’époque Michel Edouard Leclerc toujours à la recherche de nouveaux coups de pieds à mettre dans la fourmilière, tâte le terrain de la vente automobile. Vendre des voitures neuves dans un supermarché, une idée saugrenue? Pas tant que ça. La personne qui écrit ces lignes a d’ailleurs commencé sa carrière professionnelle en vendant des Skoda devant les caisses de Carrefour Côte de Nacre, à Caen. A l’époque, il n’était pas rare en effet qu’un concessionnaire local loue le stratégique emplacement de sortie des caisses pour exposer, et si possible vendre, une quelconque merguez, souvent issue des productions des pays de l’est. Pendant des années, c’est ainsi qu’on vendait des Lada, Skoda ou dans le cas présent pire, une FSO Polonez, ou plutôt une “Atou”. 

Mais dans ce cas précis, la voiture n’est pas proposée par un concessionnaire qui loue l’emplacement, mais directement par Leclerc. La Polonez Atou intègre le catalogue Leclerc au milieu des lessives, des conserves et du reste. On ignore combien de temps durera l’expérience, et combien d’Atou seront vendues, mais si ça avait marché, ça se saurait, on en aurait entendu parler…Ce que l’on sait, c’est qu’il y en a eu au moins une. 

Le cadeau 

La légende, lue sur le site polonais moto.pl, dit que cette voiture a été achetée par une mère à sa fille, pour ses 18 ans. Cette dernière, découvrant effarée que cette Polonez ne possédait pas de climatisation, aurait refusé de la conduire. Depuis, la voiture était remisée dans un garage, quelque part en France, sans que personne ne la conduise. Elle affiche donc maintenant 90 km. Sachant que la voiture avait déjà parcouru 33 km pour rejoindre le supermarché Leclerc, on peut dire que ses propriétaires ne se sont pas battus pour la faire rouler. Dire que dans son pays d'origine, on la faisait gagner à la Roue de la Fortune : 

Elle manquait peut-être d’Atou 

Il faut remettre dans le contexte. En 1997, l’Atou était la voiture neuve la moins chère que les français pouvaient acheter. Avec un tarif de 39 300 F, la Polonez s’échangeait contre trois mois de salaire. Mais en 1997, cette voiture était déjà définitivement has been. Même comparée à une Lada Samara elle semblait venir d’un autre siècle. Malgré un ultime replâtrage, un nouveau nom et des méthodes de ventes originales, le sort de la Polonez était déjà scellé.  L’arrivée des Coréennes en 1992 avec Daewoo et Hyundai, ne faisant qu’accélérer sa chute. Mais que va devenir cette Atou? 

Retour maison 

Cette voiture est finalement retournée en Pologne. La Polonez bleue pourra être admirée par les visiteurs d’un musée actuellement en construction. L’ouverture de l’exposition est prévue pour le printemps 2022. On sait que ce musée a déjà fait l’acquisition d’autres “capsules temporelles” de ce genre, avec notamment une Fiat 126p, ou encore des Mazda 323 et 626 neuves également. A suivre...

Nicolas Laperruque 

Source : moto.pl
 

- Les podcasts de Road Story sont disponibles sur notre chaîne road story

- Mais également sur Itunes en recherchant "Road story"

- Mais également sur Spotify en recherchant "Road story"

- Mais également sur Deezer en recherchant "Road story"

Retour

Ces histoires sont pour vous :


27 janvier 2021 Histoires d'auto

Designer chez RAM à Detroit, il roule en Lada Niva aux USA

Adam est Designer extérieur chez RAM Trucks à Detroit. Mais c’est aussi un vrai passionné et un fin connaisseur de la chose automobile. La preuve? Il roule en Lada Niva aux USA ! Il nous a raco

> LIRE


20 janvier 2021 Histoires d'essais

Essai Skoda 135 Rapid, la Porsche 911 de l'est

Skoda avant de devenir un satellite de Volkswagen était une marque dite “de l’Est”. Mais loin de l’image surannée qu’on peut en avoir aujourd’hui de son passé, &nb

> LIRE


13 décembre 2020 Histoires d'auto

On lève le voile sur les projets secrets de MPM Motors, le constructeur français

Vultur, Solis, Erelis électrique ou blindée, autant de voitures que vous ne verreze pas sur nos routes. Après l’annonce de la mise en liquidation de MPM Motors, nous avons en exclusivité

> LIRE


31 octobre 2020 Histoires de courses

Comment la voiture la moins chère du marché s'est évaporée. Le mystère des Tavria disparues.  

Vous connaissez peut-être la Tavria. Vendue en 1991 par le réseau Poch, qui importait également les Lada en France, elle avait la particularité d’être la voiture la moins chè

> LIRE


19 août 2020 On en parle

Le bloc de l’Est dans le rétro des Trabant, Zaporojets, Lada sur ARTE (disponible dans l'article)

Le régime soviétique est vu avec humour à travers l’histoire de ses voitures d’Etat, et de leurs propriétaires nostalgiques dans un très joli documentaire en ce moment sur A

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter