26 novembre 2019

James Dean épisode 3 “Little Bastard” la Porsche maudite

James sort du tournage du film “A l’Est d’Eden” quand il se met à la recherche d’un véhicule plus puissant. Les premiers Spyder Porsche 550 viennent de franchir l’atlantique. James Dean signe le bon de commande. Il faut dire que le modèle est une véritable révolution en terme de ligne, de performance. C’est elle dont il a besoin pour poursuivre sa carrière de pilote et ça tombe bien parce qu’il a enfin les moyens de se la payer!

Dessin de Classic Mobil

Coup de foudre et prémonition 

Entre le jeune homme et ce monstrueux bolide, c’est le coup de foudre immédiat. A tel point que la petite amie de l’acteur Ursulla Endress refuse de monter dedans. James en plaisantait en évoquant une rivalité féminine. Son ami acteur Alec Guinness ressent un fort pressentiment en découvrant la Porsche et tente de faire changer d’avis à James.  Il le prévient “Si tu te sers de cette Porsche, tu seras mort dans quelques jours”. 

Rien n’y fait et James ne se laisse pas impressionner par ces mises en garde. Il confie à son ami Georges Barris la customisation de la carrosserie. Celui-ci inscrit les numéros et l'inscription “Little Bastard” surnom choisi par la star pour son bolide allemand. Au moment de lui rendre la bête décorée, il fait lui aussi part de son sentiment étrange concernant ce véhicule. Les amis ne pouvant obliger James à rendre le véhicule laissent partir Jimmy. Après tout il n’y a rien de rationnel là dedans. 

La mort en face 

Une semaine plus tard, James Dean accompagné de son mécanicien Rolf Wutherich se rendent à Salinas au départ de Los Angeles pour y participer à une course. Ils décident de s’y rendre au volant de la Porsche, afin de la roder. La suite est connue, ils n’atteindront jamais Salinas.  Un acteur meurt, un mythe est né. 

Fin de l’histoire? Non, définitivement pas. James Dean passe au statut de légende et la jeunesse mondiale s’identifie à ce héros disparu après seulement 3 films. 
Et la voiture, me direz vous? Elle non plus n’a pas fini de faire parler d’elle. 

Une Porsche pas perdue pour tout le monde 

Georges Barris, celui là même qui avait décoré la voiture récupère l’épave de la Porsche. Il a une idée derrière la tête et s’en porte acquéreur pour la somme de 2500 dollars. La mort de James a été un électrochoc pour ses fans et Georges espère revendre les pièces détachées à des fans ou des amateurs de pièces automobiles de compétition. 
La carcasse de Little Bastard est embarquée sur un camion et au moment de décharger cette cargaison un peu spéciale, la voiture descend trop vite et écrase le malheureux chauffeur, qui meurt sur le coup. C’est le deuxième mort en quelques jours autour de ce véhicule. 
Peu importe, l’épave est intacte, en tout cas dans l’état où Barris l’a récupéré. Le business peut donc continuer. Il passe une petite annonce où il propose les pièces détachées du 550 Spyder. 

Des accidents troublants 

Deux médecins, passionnés de sport automobile et pilotes amateurs se présentent chez ce bon vieux Georges. Ces messieurs font leurs emplettes en vue d’une course prévue quelques jours plus tard à Pomona, en Californie. Le Docteur Eschrich achète le moteur de la Porsche et l’installe dans un châssis Lotus et son ami le Docteur McHenry se porte, lui acquéreur de la transmission pour la poser sur sa voiture de course. 

Les modifications sont terminées juste à temps pour participer à la course. La voiture d’Eschrich se renverse brusquement, le docteur reste paralysé à vie. McHenry de son côté percute un arbre sans raison et meurt sur le coup.
Quelques jours plus tard un jeune fan de James Dean achète deux pneus intacts de la Porsche. Ils sont presque neufs n’ayant pas beaucoup servi et le jeune homme est très fier de posséder un morceau du mythe. Il pose les pneus sur sa propre voiture et à la première sortie les 2 pneus explosent simultanément. La sortie de route est inévitable, la voiture broyée. Le jeune homme s’en échappe de justesse. 

L’incendie 

Ce nouvel accident impliquant des pièces détachées de Little Bastard finit par convaincre Georges que son petit commerce sent le souffre. Il prend la décision qu’il ne vendra plus un morceau de l’épave. Peu de temps avant de mourir James avait tourné un spot pour la sécurité routière, Georges prête l’engin diabolique à la California Highway Patrol. Celle ci sera exposée dans différentes manifestations pour sensibiliser le public sur les accidents de la route. La voiture est remisée dans un show room. Quelques jours après, un violent incendie se déclare dans le hangar. Toutes les voitures sont calcinées, sauf une… Je vous laisse deviner laquelle. En se rendant à la première exposition devant se tenir dans une école secondaire,  la voiture tractée par un camion se détache et provoque un nouvel accident mortel. 

La Porsche tombe du ciel 

Le 30 Septembre c’est l’anniversaire de la mort de James. Malgré une première année compliquée pour l’épave on décide de l’exposer une fois de plus. La voiture est suspendue en l’air dans une kermesse locale. Solidement attachée paraît-il.  C’est qu’on commence à se méfier de la réputation sulfureuse de cet engin de malheur. Pourtant l’impensable se produit, 3 des boulons cèdent simultanément, la voiture tombe au sol écrasant les jambes d’un jeune homme de 15 ans. Le gamin est en état de choc. Il déclare que la voiture une fois au sol, se serait précipité volontairement sur lui. 

Direction Salinas, again 

Une nouvelle fois la carcasse maudite est chargée sur un camion pour prendre cette fois ci la destination de Salinas. Cette ville où visiblement elle a bien du mal à se rendre. Georges Barkuis, est chargé de conduire le camion plateau. Il est un peu tendu le Georges, et il conduit l’attelage avec d’infinies précautions. Pourtant, quelques dizaines de kilomètres plus loin, une fois de plus la route de Salinas est encombrée par un accident de la circulation. C’est Barkuis qui a perdu le contrôle du camion. L’accident est très violent, le chauffeur est éjecté à plusieurs mètres de la cabine, sonné mais vivant! Il se dit surement qu’il est passé à travers les mailles du filet. Ce serait mal connaître Little Bastard. Alors que la voiture est toujours sur le plateau, posée tranquillement, il s’en approche pour en vérifier les sangles qui la retiennent. A ce moment là, le Spyder bascule brusquement. Georges Barkuis est écrasé. Il meurt instantanément. 

La Porsche n’arrivera jamais à destination 

Cette fois s’en est trop. Les journaux s'emparent de l’histoire. La liste des accidents et des décès liés à cet engin font froid dans le dos. On accuse même Geroges Barris d’avoir inventé certains des accidents dans le seul but de se faire encore plus d’argent. Des organisations religieuses et églises demandent la destruction du véhicule. Georges ne veut plus entendre parler de cette histoire. Il embauche un courageux chauffeur pour conduire l’épave dans une casse ou elle sera broyée. La voiture est chargée dans un container, dont la porte est scellée au moyen de plombs. Je n’ai pas retrouvé le nom du chauffeur, mais celui ci mériterait sûrement une médaille du courage.  Contre toute attente, à l’arrivée en Californie le trajet s’est bien déroulé. 
Alors qu’on s'apprête à réceptionner le colis et s’en débarrasser une bonne fois pour toute, à l’ouverture du container c’est la stupeur. Les plombs sont toujours là, mais la Porsche a disparu. Personne ne reverra Little Bastard. 

Hypothèses farfelues, sorcellerie ? 

Depuis ce jour, toutes les hypothèses les plus farfelues ont été développées. Au point où nous en sommes, je vais vous livrer la plus flippante d’entre elles. Au moment où Jimmy casse gueule tourne “La fureur de vivre”il enchaîne les conquêtes, plus ou moins assumées. Il est beau, il est jeune, le SIDA n’existe pas encore, et chaque jour qui passe voit le compteur à conquêtes exploser. Parmis cette collection, Maila Nurmi. Celle ci est une actrice de films d’horreur à petit budget,  pour rester poli. Accessoirement la petite Maila est aussi membre d’une église sataniste. 
L’idylle dure quelques heures mais fuite assez rapidement dans la presse. J’ignore qui de Closer ou de Voici dégaine la news en premier mais cela ne plaît pas à James Dean. Dans l'amérique puritaine des années 50, la réputation de chaud lapin de James commence à lui jouer des tours. Surtout James n’assume pas du tout cette relation. Craignant un Slipgate, celui ci convoque la presse et dément la romance en bloc et en détail, tel un Cahuzac. 

L’actrice est vexée au plus profond d’elle même. Elle annonce avoir jeté un sort à James Dean, ses amis avec qui il tourne le film “La fureur de vivre” et à la voiture qu’il vient d’acheter. 
Tout le monde rigole. Tout ce petit monde mourra jeune et de façon violente. James Dean dans l’accident que l’on connait, Nathalie Wood noyée à 43 ans dans des circonstances jamais réellement expliquées à ce jour, Sal Mineo meurt poignardé à 37 ans, et Nick Adams succombe d’une overdose à 36 printemps. 

Fin de l’histoire ? 

Cette drôle d’histoire n’est pas forcément terminée. Un musée américain, le Volo Museum situé dans l’Illinois offre depuis plusieurs années une récompense de 1 million de dollars à celui qui retrouvera l’épave. Un habitant de l’état de Washington, Shawn Reilly contacte alors le musée. Celui ci se rappelle avoir caché en compagnie de son père et de deux autres hommes la Porsche maudite dans un bâtiment encore existant aujourd’hui.  Il porte sur lui le souvenir de cette nuit, une cicatrice sur sa main. C’est en faisant une thérapie des années plus tard que Reilly s’est rappelé s'être blessé en aidant à transporter une voiture. 

Aux dernières nouvelles, Reilly négociait pour obtenir plus avant de livrer l’endroit exact. La cote d’une Porsche 550 Spyder est largement au dessus du million, imaginez le prix de celle de James… Bon courage au chauffeur !

Retrouvez les deux premiers épisodes : 

James Dean EP1

James Dean EP2

Nicolas Laperruque 

Shoppping

 

            

 

 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


25 mai 2020 Histoires d'auto

Histoire du Drive-In, le cinéma en voiture

L’idée du cinéma en plein air qu'on regarde de sa voiture,  a refait son apparition dans plusieurs endroits pendant le confinement. Mais connaissez vous la véritable histoire du dr

> LIRE


21 mai 2020 On en parle

Apéro Auto-Moto 4 avec Christophe Martins, Hervé Katz et Thomas Chrétien

Nouveau rendez-vous sur notre Podcast, François reçoit chaque semaine 3 invités pour se raconter à l'heure de l'apéro, des histoires, des anecdotes d'autos. Où l&#3

> LIRE


15 mai 2020 On en parle

Porsche girls du vendredi, les Classics

Florilège de Porsche Classic, la marque avec le plus de photos en compagnie charmante  

> LIRE


12 avril 2020 Histoires de courses

Ils profitent du Coronavirus pour battre le record du Cannonball. 26H38 pour traverser les USA en voiture. 

Un équipage a exploité le confinement des USA pendant la pandémie de coronavirus pour établir un nouveau record du Cannonball, cette traversée des USA en voiture. Un record qui suscite b

> LIRE


26 février 2020 On en parle

Une casse remplie d'anciennes en Espagne

Âmes sensibles s’abstenir ! Non, vous ne rêvez pas. Vous n’êtes pas replongés au beau milieu des années 90. Nous sommes bel et bien en 2020, au fin fond de l’Espagne,

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter