17 mars 2020

Mercedes-Benz 209D Marco Polo, l’autre van légendaire 

Votre véhicule dessiné sur le produit de votre choix, c'est chez Classic Mobil

Si on pense souvent au Combi Volkswagen dès qu’il s’agit de fourgon aménagé, il existe bien une autre légende sur le marché du camping-car compact. Le 209D est depuis 1977, l’ami des voyageurs au long cours. Aménagé par Westfalia il devient Marco Polo, un modèle toujours produit aujourd’hui. Mais le modèle original avait déjà toutes les qualités requises pour un bon voyage. 

Les voyages forment la jeunesse 

Après l'histoire du Mercedes-Benz T1 Mercedes-Benz T1, l'icone du style , voici l'histoire de sa déclinaison camping-car.  Dans les années 70, Volkswagen et son Combi ont un boulevard devant eux. C’est concrètement les seuls ou presque sur un marché du véhicule de loisir balbutiant mais extrêmement lucratif et prometteur. A tel point que le combi dans sa première version ou dans sa deuxième génération “Bay Window” devient vite le symbole du road-trip, des vacances, des fumeurs de pétards, et de liberté. 

Chez Mercedes-Benz ce succès plaît moyennement d’autant plus que le constructeur à l’étoile dispose également de fourgons qu’il serait possible d’aménager en camping-car. Mieux, le dernier d’entre eux, plus long et plus large que le Combi VW pourrait bien s’avérer être la base idéale. Mais chez Mercedes-Benz on ne sait pas faire. 

Westfalia 

Celui qui prendra le nom de Marco Polo est le croisement entre un “Bremer” de chez Mercedes-Benz et le savoir faire du spécialiste Westfalia, qui s’occupe de l’aménagement en camping car. Le toit surélevé du Marco Polo mesure près de trois mètres de haut et fait de chaque voyage une expérience à part avec son lit pliant au dessus. Ce qui est très fort d’ailleurs c’est qu’il disposait déjà de tous les équipements que l’on retrouve aujourd’hui dans ce type de véhicules.

Un vrai petit appartement sur roues avec cuisine avec évier, réfrigérateur et cuisinière à deux éléments. Un réservoir de gaz avec un raccord de remplissage derrière le volet de service fournit le gaz pour faire fonctionner la cuisinière et le réfrigérateur. Le toit surélevé abrite un lit double, alors que le salon se transforme lui aussi en couchage. Les sièges avants sont pivotants et le camping car peut être alimenté au gaz, sur le réseau de bord 12 volts ou sur une prise externe en 220 volts.

Un diesel incassable 

Même avec 4 décennies de recul, l’aménagement offre tout ce qu’on est en droit d’attendre pour des vacances réussies et la qualité est à la hauteur de la réputation de Westfalia. Côté moulin, le Marco Polo était propulsé par un moteur diesel préchambre OM 617. Cinq cylindres, une cylindrée de 3 litres et 88 ch qui n’hésitent jamais à se montrer très bruyants.

Un bon vieux Diesel réputé incassable qui sera capable de vous faire faire le tour du monde sans pépin. En préparant cet article j’ai vu des exemplaires affichant des 700 ou 800 000 km sans chercher très longtemps. Il sera compliqué d’atteindre la vitesse maximale théorique de 125 km/h, mais tout comme pour son concurrent le T3 de VW, la puissance est suffisante pour s’insérer dans le trafic. 

Un style inimitable et 3 décennies de Marco Polo

Les suspensions, comme les sièges sont taillés pour le confort. Mais ce qui marque le plus c’est la capacité à utiliser intelligemment chaque centimètre de l’intérieur. Le Marco Polo s’adressait à une clientèle plutôt aisée, on quittait le monde des hippies pour celui des banquiers qui partaient en vacances. 

Qu’il soit basé sur le T1 (1984) ou l’actuelle Classe V (depuis 2014) - en passant par les Vito (1996) et Viano (2002), la recette du Marco Polo a fait ses preuves : un véhicule associant confort et qualité de fabrication. La conversion des utilitaires Mercedes en Marco Polo est réalisée depuis 1984 par Westfalia, spécialiste historique des camping-cars compacts basé à Rheda-Wiedenbrück (Land de Rhénanie-Westphalie) en Allemagne. Depuis 2014, le Marco Polo est disponible dans sa version actuelle basée sur la Classe V et a été restylé durant l’été 2019. On se dit qu’après le confinement, ce Marco Polo pourrait être une bonne option pour un road-trip ou un long week-end. 

Mercedes-Benz 209D Marco Polo : 1984 - 1988
Modèle précédent : 208 D
Modèle successeur : Sprinter (T1N)
Moteur : Diesel OM 617, 3,0 l, 5 cylindres, 65 kW (88 ch)
Longueur : 4 755 mm
Largeur : 1.975 mm
Empattement : 3.050 mm
Charge utile : 2 550 kg
Poids total : 2800 kg (208 D)
Vitesse maximale : 125 km / h (avec OM 617, 65 kW / 88 ch Diesel)
Longueur : 4 570 mm
Largeur : 1 850 à 1 870 mm
Hauteur : 1 960 à 2 085 mm
Empattement : 2 455 à 2 480 mm

 

Nicolas Laperruque 

Photos : Daimler Media

Dessin : Classic Mobil

Retour

Ces histoires sont pour vous :


16 mars 2020 Histoires de design

Mercedes-Benz T1, Icône du style

On le connaît sans le connaître, et pourtant on en croise encore aujourd’hui régulièrement. Mais saviez vous que le fourgon T1 avait révolutionné le monde du fourgon et qu&rsq

> LIRE


20 février 2020 Histoires d'achats

On a parlé bagnoles avec Les Forbans

. “Tu veux pas venir interviewer Les Forbans?” Ba je sais pas, pourquoi je ferais ça? Tu crois qu’on peut leur causer de bagnoles? “ah oui je crois”. C’est comme &ccedil

> LIRE


23 janvier 2020 Histoires de pub

Les pubs automobiles de 1984

1984, c'était il y a 36 ans, une autre époque où s'acheter une automobile n'était pas encore mal vu. Beaucoup de marques presentes dans ces publicités ont disparues, toutes o

> LIRE


11 janvier 2020 Histoires d'auto

Pyeonghwa Motors, bagnole made In North Korea

Certes la Corée du Nord fait plus souvent parler d’elle pour ses missiles que pour son industrie automobile. Pourtant il existe bien une marque locale, Pyeonghwa Motors. Mais forcément, comme tout ce q

> LIRE


04 janvier 2020 Road-Trip

Road Trip USA #3 De New York à Saratoga Springs, à la rencontre des Citroënistes américains.

Nous continuons notre road-trip en quittant New-York city pour rejoindre Saratoga Springs.  Tous les ans pour entamer l’été, quelques centaines d'américains se réunissent pour v

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter