06 avril 2021

Record du monde de vitesse en Toyota 2000 GT 1969

La 2000 GT n'a pas seulement tourné dans un James Bond, elle a aussi gagné 13 records internationaux de vitesse 

Après des résultats encourageants avec la 311 S basée sur la 2000 GT au Grand Prix du Japon 1966 et au 1000 km de Suzuka, Toyota se décide à tenter une série de records sur circuit. Le choix du lieu était simple, En 1964, l'Institut japonais de recherche automobile avait ouvert une piste d'essai ovale à Yatabe, à 60 km au nord-est de Tokyo. Le circuit de 5,5 km était parfait pour une tel tentative.  Au cours de trois jours début octobre, Toyota prévoyait de tenter une foule de records allant de 1 000 à 5 000 miles, de 6 à 72 heures et de 2 000 à 15 000 kilomètres.

La GT 2000 destiné à la réalisation de ces records subit une préparation spéciale et était en fait l'un des prototypes de pré-production à carrosserie en aluminium de la 2000 GT. Esso, sponsor de l’équipe de course, a demandé que la voiture soit peinte en jaune et vert. En plus d’une participation financière au projet, Esso a également fourni un camion de carburant (type aviation) qui pouvait remplir le gigantesque réservoir d'essence de 144 litres de la 2000 GT en seulement 25 secondes.

Par rapport au 2000 GT standard, les modifications étaient limitées. Comme la 311 S, le moteur a été amélioré avec trois carburateurs Weber 45 DCOE et un échappement « libre ». Pour maximiser la vitesse de pointe, le rapport de pont le plus long possible  a été installé. Les coques de phares rétractables ont été retirées et des plaques rivetées ont été fixés à leur place. Des phares Lucas à longue portée ont été installés de chaque côté de la prise d’air avant et une autre paire de puissants phares antibrouillard Marchal a été aussi ajoutée. Le capot avant est découpé pour permettre de réaliser les niveaux de liquide de refroidissement et d’huile rapidement. Un déflecteur en plexiglas est fixé à l’avant et est supposé protéger le pare-brise des insectes. Pratiquement toutes les accastillages de carrosserie superflues ont été enlevés. Les vitres de custodes arrière ont été masquées et sur le côté droit des trous de remplissage ont été ajoutés. C’est trous permettent de refaire le plein d’huile rapidement lors des vidanges de la boîte de vitesses et du pont arrière.

La vitesse de pointe culmine à 230 km/h par rapport au 220 km/h de la GT 2000 standard. Cependant, pour ne prendre aucun risque coté fiabilité, une vitesse de croisière comprise entre 200 km/h et 210 km/h a été strictement respectée lors de la tentative de record. La date officielle du record était prévue pour le 1er octobre 1966. Auparavant, Toyota avait eu droit à quatre séances d'essais sur le circuit de Yatabe.

La première séance d'essais a eu lieu à la mi-juillet, suivie de la seconde quelques semaines plus tard au début d'août. Les deux se sont terminés prématurément par des pannes de moteur. Deux tests ont suivi en septembre avec de nouveau des problèmes moteurs, après quoi une série de modifications de la pompe à huile ont été apportées pour résoudre le problème ; À la fin du mois de septembre, la voiture a parcouru près de 10 000 km bien souvent sous des pluies torrentielles.

Pour les tentatives de records contrôlés par la FIA, trois équipes de quatre ou cinq mécaniciens ont travaillé 24 heures sur 24 par équipes. Les cinq pilotes vont chacun effectuer des relais de deux heures et demie au volant.Une fois de plus le temps pluvieux a rendu la piste souvent détrempée. Néanmoins, dans une démonstration d'une fiabilité remarquable, la 2000 GT n'a été contrainte de s'arrêter que pour une crevaison et deux collisions avec de petits animaux. Les pilotes ont maintenu une vitesse moyenne de plus de 200 km / h pendant trois jours consécutifs et établi 13 nouveaux records internationaux.

 

Malheureusement, la voiture du record de Toyota a été détruite par la suite dans un accident alors qu’elle était pace-car. Les restes de l’épave ont alors été détruites et non réutilisées pour reconstruire l’auto. Une réplique a depuis été créée pour la collection de l’usine.

Francois Bouet 

Réf : Supercar Nostalgia

photo: Toyota - https://global.toyota/ 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


04 janvier 2021 Histoires de courses

Dakar 2021 : Engagés, favoris, outsiders, 4X4, buggys et début de course, ce qu’il faut savoir.

Peterhansel, Loeb, Sainz, Al-Attiyah, Roma, Ten Brinke, Serradori, ils sont nombreux, sur le papier, à pouvoir prétendre aux victoires d’étapes et pourquoi pas à la victoire finale sur c

> LIRE


22 septembre 2020 Histoires d'essais

Spécial Japon EP4 Suzuki Swift Sport, la GTI moderne

Les petites GTI abordables et performantes se font de plus en plus rares. Normes, malus, autophobie, il ne fait pas bon chercher à se faire remarquer chez les citadines. Nous avions aimé la Suzuki Swift Spo

> LIRE


03 septembre 2020 Histoires de courses

16 records du monde en Focus, le défi de l’écurie Ford France. 

Promouvoir un nouveau modèle fait parfois figure, pour les constructeurs de véritable casse-tête. Entre campagnes de promotion, essais presse, engagements en compétition, et événe

> LIRE


20 juillet 2020 Histoires de courses

On vous raconte le record du monde de vitesse en caravane et en Aston Martin DBS V8

Je vais vous raconter l'histoire de l'Aston Martin DBS V8, qui de modifications en modifications participera et finira les 24H du Mans, et réussira à détenir le record du Monde de vitesse ...

> LIRE


23 avril 2020 On en parle

Nouveau Yaris Cross, ce qu’il faut savoir 

Toyota a dévoilé ce matin par le biais d’une conférence de presse en ligne, le dernier modèle Toyota qui pointe le bout de son nez. Le B-SUV basé sur la Yaris sera fabriqué

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter