28 janvier 2020

Une Citroën BX Sport venue du nord

Cette fois-ci, c’est au tour d’un fleuron de l’automobile française d’être ramené en région parisienne. Road trip en direction de Lille en compagnie d’Adrien, le stagiaire, et de François pour aller chercher une bonne affaire dénichée sur un site de petites annonces : une Citroën BX Sport.

Il est 7 heures.  C’est l’heure du départ de Boulogne Billancourt. Le café et les croissants sur la planche de bord, et c’est parti pour 3 heures de route en direction de Lille. Pourquoi acheter une BX Sport chez les nordistes ? L’idée vient de François, qui en voulait une. Il est fan d'autos et de youngtimers en particulier et a une grande expérience dans l'achat de véhicules de ce type. 

La BX Sport est l’une de ces berlines françaises qui se voulaient sportives, au même titre que la Renault 21 turbo et la Peugeot 405 Mi16. Mal aimée par les citroënistes, la BX reste une voiture dynamique, joueuse à conduire et sympa à regarder. La BX Sport a été produite à seulement 7500 unités (3 vagues successives en série limitée), contre 2 300 000 exemplaires pour la BX classique.

Quant à notre exemplaire, nous l'avons découverte sur Leboncoin. Sur les photos, elle parait plutôt saine, avec un faible kilométrage et en bon état général. Les BX n’ont pas une grande côte d’amour, et celle ci encore un peu moins. C'est une voiture importée non immatriculée en France, avec un problème de suspension. Histo-Auto nous a permis de retracer l’historique de la voiture et d'éviter les mauvaises surprises.

10 heures, nous approchons de ce qui semble être une ancienne zone industrielle, avec de vieux bâtiments en briquettes rouges. Le vendeur nous attend et nous guide vers l’arrière d’un hangar. La BX est là, au milieu de dizaines de motos et de voitures de collection qui s’entassent sous la poussière. Le courant passe rapidement avec le vendeur, passionné de véhicules atypiques à 2 ou 4 roues. Dans son hangar, il retape ses jouets qui s’accumulent depuis des années. La BX va quitter ses amies DS et autres américaines. Il y a même un buggy ayant appartenu à un ancien pilote de rallye.

Du côté de notre BX Sport, c’est une bonne surprise. Elle est en assez bon état pour une voiture de son âge. L’intérieur est nickel, et les sous-bassements ne sont pas corrodés. Sous le capot, le moteur est alimenté en essence grâce à un jerrican, pour ne pas remplir les carburateurs avec la vieille essence restée au fond du réservoir. Elle a besoin d’une grosse révision, d’une durite haute pression et de quelques retouches cosmétiques et elle sera parfaite. Il est temps de la charger sur le plateau, qui nous donne du fil à retordre à cause du problème de suspension. Heureusement, le vendeur nous offre gracieusement son aide et nous aide pour la pousser avec son chariot élévateur. Manœuvre Rock’n’roll mais efficace.

Une fois installée et sanglée sur le plateau, il est temps de discuter autos avec son ancien propriétaire. Il nous apprend que notre BX a été achetée en lot en Belgique. La seconde BX Sport est un exemplaire « beaucoup plus rare » (elle est équipée d’un range cassette et d’un accoudoir en tissu coordonné avec celui des sièges). Le vendeur nous explique que sa BX est une star du petit écran. Plusieurs marques l’ont approché pour la faire jouer dans des pubs. Il ne reste plus qu’à signer les papiers de la belle et nous reprenons la route en direction de la capitale.

Le voyage de retour s’avère plus long avec les embouteillages. Le trajet sera ponctué de pauses cafés, pour garder les yeux ouverts et vérifier le chargement. 

La genèse de la BX Sport :

Dans une recherche de nouveauté et de rajeunissement de sa clientèle, Citroën sort une version plus joueuse de sa BX en 1985 : la Sport. La marque souhaite ainsi attirer une clientèle plus dynamique en proposant un modèle qui se veut plus sportif en matière de performance et de style. La BX se dote alors d’un moteur de 1905 cm3, préparé par Danielson et développant maintenant 126 ch. Elle pointe désormais à 195 km/h, et passe de 0 à 100 km/h en 9,1 secondes. L’utilisation d’un moteur à carburateur détonne au milieu des années 1980. Renault et Peugeot étaient déjà passés à l’injection pour leurs R21 Turbo et 405 Mi16. En utilisation quotidienne la BX Sport porte bien son nom puisque la puissance des modèles livrés se rapprochera davantage des 135 ch que des 126 ch annoncés par le constructeur. Côté style, elle se dote d’une calandre et d’un support de plaque noir, d’élargisseurs d’ailes, de bas de caisse spécifiques, de vitres teintées et d’un spoiler. Un bon de géant en matière de style pour une marque réputée trop sage.

A l’intérieur de l’habitacle, le confort n’est pas délaissé. On y retrouve des sièges typés sport en velours gris, un tout nouveau volant trois branches, une jauge de pression d’huile (nouveauté chez Citroën). Quant à l’accastillage intérieur, il se veut futuriste mais en adéquation avec le reste de la gamme : du plastique, du plastique, encore du plastique. Mais finalement cohérent avec l’image recherchée par la marque aux chevrons, celle d’une sportive accessible.

Citroën BX Sport "Gris Perlé" Citroën BX Sport "Rouge Vallelunga" Citroën BX Sport "Gris Renard"

Citroën BX Sport "Noir Onyx" Citroën BX Sport "Blanc Meije"

Qui dit prix raisonnable sous-entend peu d’options. Pour la BX Sport c’est simple : il n’y en a aucune. Seul moyen de les différencier : leurs couleurs. Pour la campagne publicitaire de sa sportive, Citroën présente la BX dans une superbe teinte rouge « Vallelunga », non disponible au catalogue pour le client. Elle sera finalement ajoutée peu de temps avant la commercialisation. Le rouge « Vallelunga » deviendra même la nouvelle couleur de fond du logo de la marque. Deux autres couleurs sont proposées lors du lancement de la première vague de 2500 exemplaires, le « gris perlé » et le « gris renard ». Pour les deux séries suivantes, deux teintes viennent s’ajouter au nuancier du véhicule : le « blanc Meije », et le rare « noir Onyx ».

La BX Sport et ses concurrentes :

 Modèle /

 Caractéristiques techniques

Citroën BX Sport Renault 21 TXE Peugeot 405 SRI Alfa-Romeo 75 Turbo Fiat Croma Turbo

 Année de lancement

1985 1986 1987 1985 1985

 Caractéristiques moteur

4 cylindres en ligne

1995 cm3

4 cylindres en ligne

1995 cm3

4 cylindres en ligne

1905 cm3

4 cylindres en ligne

1779 cm3 + turbo

4 cylindres en ligne

1995 cm3 + turbo

 Puissance

120 ch à 5500 tr/min 120 ch à 5500 tr/min 125 ch à 5500 tr/min 155 ch à 5800 tr/min 155 ch à 5250 tr/min

 Couple

170 Nm 167 Nm 170 Nm 226 Nm 235 Nm

 V/max ; 0 à 100 km/h

195 km/h ; 9,1 s 195 km/h ; 10,4 s 200 km/h ; 10,1 s 210 km/h ; 7,6 s 217 km/h ; 7,4 s

 Transmission

Traction Traction Traction Propulsion Traction

 Boîte de vitesse

Manuelle à 5 rapports Manuelle à 5 rapports Manuelle à 5 rapports Manuelle à 5 rapports Manuelle à 5 rapports

 Dimensions

4220 x 1670 x 1360 mm 4462 x 1715 x 1414 mm 4408 x 1694 x 1406 mm 4630 x 6330 x 1350 4495 x 1760 x 1433

 Poids (à vide)

1010 kg 1100 kg 1040 kg 1130 kg 1180 kg

 Prix

100 400 F (= 15 300 €) 89 900 F (= 13 700 €) 106 900 F (= 16 300 €) 114 800 F (= 17 500 €) 142 300 F (= 21 700 €)

 

Publicités de la BX Sport sur le petit écran :

 

 

La BX Sport face à sa concurrence dans la presse de l'époque :

 

Raphaël Crabos & Adrien Sahouli

Retour

Ces histoires sont pour vous :


24 février 2020 Histoires de miniatures

La Citroën C3 restylée déjà en miniature 

A peine dévoilée, déjà reproduite. La nouvelle C3 vient d’être dévoilée aux échelles 1/43e et 1/64e.   Citroën vient de

> LIRE


22 février 2020 Road-Trip

Le test le plus dur du monde pour la Volkswagen Golf 1 en 1974

Quand Volkswagen testait sa première Golf de l'Alaska à la Terre de Feu. C’était en 1974, le constructeur allemand allait lancer la Golf sur le marché et il n’avait pas le

> LIRE


21 février 2020 On en parle

Vidéos de la semaine, essai Speedster, Alfa Festival, Monaco en Tyrrell

Découvrez ou redécouvrez la publicité de la Citroën BX Sport tournée sur l'anneau de Daytona, frissonnez en embarquant aux côtés de Patrick Depailler pour un tour sur le circuit de Monaco en

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter