18 novembre 2019

Rouges Sang. Nous avons vu le documentaire de Canal + sur Didier Pironi et Gilles Villeneuve

Nous avons vu “Rouges Sang” sur Didier Pironi et Gilles Villeneuve et nous n’avons pas été déçus. 
Pironi. Villeneuve. Une magnifique histoire d’amitié, de haine et de drames. Deux pilotes très différents, animés par la même obsession, devenus frères, que la trahison et les enjeux du sport de haut niveau vont embarquer dans une spirale infernale. De la vie à la mort. De l’amour à la haine, le documentaire de Canal Plus disponible en streaming depuis dimanche nous replonge dans la fin du début des années 80. 

La même ambition 

1982, les deux hommes forment la paire de pilotes la plus talentueuse du plateau de Formule 1, dans la plus prestigieuse des écuries : Ferrari. Mais le Québécois et le Français partagent la même ambition : devenir champion du monde. Leur amitié n’y résiste pas. Et leur saison qui leur promettait triomphe et gloire s’achève dans le sang et les larmes.
Pironi-Villeneuve ou l’histoire d’une amitié impossible, d’une tragédie du sport moderne entre deux champions d’exception qui ont laissé une trace indélébile dans la légende de la Formule 1.

Deux gueules d’anges

Pironi et Villeneuve avaient la vie devant eux et aimaient la vitesse plus que tout. Mais c’est l’obsession pour la victoire et pour l’honneur qui provoquera leur fin tragique. 
Le documentaire revient sur cette période à la fois bénie et tragique du sport automobile. 

Dans ce documentaire de 52 mn, les équipes de SPORT REPORTER ont recueilli les témoignages de témoins privilégiés de cette histoire :

·         Jacques Villeneuve, fils de Gilles, champion du monde de Formule 1 en 1997 et consultant CANAL+,

·         Les deux fils de Didier Pironi, Gilles et Didier

·         Marco Piccinini, directeur sportif de la Scuderia de l’époque et bras droit d’Enzo Ferrari

·         Les anciens pilotes Patrick Tambay, René Arnoux, Jacques Lafitte, Jean-Louis Schlesser

La vitesse, un petit jeu dangereux

Villeneuve et Pironi sont rapidement devenus de vrais amis. Une fois réunis sous la bannière Ferrari ils vont passer l’essentiel de leur temps ensemble. Un temps utilisé principalement à savoir lequel des deux allait le plus vite. Un jeu dangereux qui leur sera fatal, mais aussi lieu à de croustillantes anecdotes. Un jour les deux pilotes, qui disposent chacun d’une Ferrari de route de fonction, se tirent la bourre jusqu’à la maison de campagne où ils élisent domicile après les essais à Fiorano. Roulant à des vitesses folles, ils se font arrêter par la police qui leur dresse un PV.

Le lendemain ils arrivent, tête basse à Maranello, convoqués par Enzo Ferrari himself. Alors qu’ils s’attendent à passer un mauvais quart d’heure le Commandatore explose de joie, l’info a été reprise par l’ensemble de la presse “Bravo, vous m’avez fait plus de publicité grâce à ces excès de vitesse que jamais auparavant, continuez !!”. On ne compte plus les voitures de location broyées. Des défis qui se terminent mal pour le matériel et semblent épargner les hommes. 

L’artiste et le compétiteur 

Villeneuve était un artiste, privilégiant le spectacle à l'efficacité pure d’une trajectoire parfaite. Pironi voulait gagner, coute que coute. C’est ce qui finira par les séparer. 
Au cours de cette année 82 où les deux pilotes peuvent prétendre au titre mondial, les événements vont prendre une tournure tragique. 


Lors du Grand Prix de Saint-Marin, Pironi remporte la course aux dépens de son aîné. Villeneuve se sent trahi, et ne pardonnera jamais à Pironi de n’avoir pas respecté un pacte de non-agression entre les deux hommes.  Pironi plaide l’absence de consignes clairs chez  Ferrari n’avait donné aucune consigne. La rupture entre les deux hommes est consommée. Les intervenants du documentaire reviennent en détails sur cette rupture violente, et définitive. Villeneuve est fâché à mort et rarement cette expression sera aussi adaptée. 

Le drame Villeneuve

Au grand prix suivant, à Zolder en Belgique, Gilles Villeneuve voulant battre à tout prix son équipier, ressort en qualifs pour faire un ultime chrono. Lancé à pleine charge, il rattrape la March de Jochen Mass qui roule au ralenti. Voyant arriver la Ferrari à haute vitesse dans ses rétros, Mass change de ligne pour se caler à droite de la piste et laisser passer Villeneuve. Mais pour celui-ci il est déjà trop tard. Villeneuve a déjà choisi sa trajectoire, il heurte très violemment la March par l'arrière, puis décolle, avant de retomber dramatiquement et partir dans une effroyable série de tonneaux par l’avant. Gilles est éjecté. C’est la fin. 

Pironi, le destin brisé du petit prince 

Cinq semaines après au Grand Prix de Montréal au Canada, où le pays pleure encore son champion, Pironi cale sur la ligne de départ. Le pilote Riccardo Paletti percute sa Ferrari et meurt sur le coup.
Enorme coup dur pour une saison 1982 qui n’en avait pas besoin. Mais malgré les drames, Didier s’accroche à son rêve. Jusqu'aux Essais du Grand Prix d'Allemagne lorsque sa Ferrari décolle sur la Renault d'Alain Prost. Après un terrible vol plané, la Ferrari retombe sur son nez, broyant les jambes de son infortuné pilote.

Pironi se battra pendant des mois et des mois pour revenir au plus haut niveau. Mais le démon de la vitesse le rattrapera avant qu’il ai pu réaliser son rêve. 
Les aspects psychologiques, humains de cette bagarre sont merveilleusement bien retranscris par les témoins de l’époque. Un vrai beau docu à regarder absolument et disponible ici : 

Lien pour voir le documentaire

Nicolas Laperruque 
 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


03 juillet 2020 On en parle

Apéro Auto 9 avec Vincent Gast, Massimo Manganaro, Hervé Katz et François Bouet

Nouveau rendez-vous sur notre Podcast, François reçoit chaque semaine 3 invités pour se raconter à l'heure de l'apéro, des histoires, des anecdotes d'autos. Où on p

> LIRE


06 juillet 2020 Histoires d'auto

lancement presse Alfa 33 à Venise : 33 km en 33 mn dans l’Alfa 33

ALFA 33 : VENISE ? L’IDEAL POUR UN ESSAI AUTO ! Si l’on vous dit Venise vous pensez Grand Canal, Lido, gondoles et Place Saint Marc. L’id&eacute

> LIRE


25 juin 2020 Histoires d'auto

Lancement Mercedes 190 : Les WC construits par la Daimler-Benz

L’AGE DORÉ DES PRESENTATIONS BLING-BLING En ce temps-là, le soleil était plus chaud, les fleurs plus colorées et les filles plus jolies. C’était le temps béni o&ugr

> LIRE


23 juin 2020 On en parle

Apéro Auto Moto spécial F1 avec Pat Behar

Nouveau rendez-vous sur notre Podcast, François reçoit cette semaine 1 invité : Entre autre Pat nous raconte deux de ses photos, départ Monaco 1985 et son accident entre Piquet e

> LIRE


22 juin 2020 Histoires de courses

Il traverse les USA en solo avec une Mustang de location et bat le record du Cannonball 

Les records du Cannonball tombent au rythme des moustiques sur un pare-brise. Fred Ashmore, un parfait inconnu a loué une Mustang GT, l’a rempli de réservoirs de carburant additionnels et à mis

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter