12 septembre 2019

Concept Hyundai 45 au salon de Francfort. Le constructeur se découvre une histoire, et on adore !

{popup_IMG137}

Salon de Francfort 2019, Hyundai présente un nouveau concept, le "45". Destiné à ouvrir la voie stylistique des futurs modèles éléctriques, ce proto nous renvoie 45 ans plus tôt, avec une histoire pas commune. Nous avons rencontré l'équipe du design Hyundai pour parler dessin.

Toutes les marques ont une histoire 

C’est un fait, une marque comme Hyundai, avec une histoire somme toute récente (surtout chez nous), a moins de choses à raconter que des marques centenaires comme Citroën par exemple. Difficile pour le constructeur Coréen d’évoquer son histoire quand ses premiers modèles étaient des Ford sous licence ou plus ou moins adaptés de voitures japonaises. Pourtant, c’est ce que Hyundai a fait au Salon de Francfort, en présentant un concept directement inspiré du passé de la marque. 

Pour la première fois en effet, Hyundai regarde en arrière pour parler du futur. A l’heure où le modèle le plus vendu chez Fiat est la 500, où Mercedes remplace son Classe G par un modèle au look identique, où VW présente de nouveaux combis et buggys,  Hyundai aussi veut pouvoir compter sur le passé pour construire sa future gamme électrique. 

Pour comprendre, il faut revenir 45 ans en arrière, la veille de l’ouverture du Salon de Turin 1974. Giugiaro a dessiné pour Ital Design ce petit coupé aux lignes tendues. Cette étude de style était plutôt destinée à devenir la future De Lorean, ou un éventuel complément de gamme du petit constructeur. On remarquera d’ailleurs l’air de famille. 

Le board Hyundai qui passe par là pendant la mise en place des stands du salon, tombe sur cette étude fort convaincante. Ils connaissent bien Giugiaro; à qui ils ont confié le dessin de la future Pony qui sortira l’année d’après. A cette époque, Hyundai est totalement inconnu en europe. Au mieux seuls les professionnels pointus connaissent l’existence de cet assembleur. Raison de plus pour frapper un grand coup. 

Ils veulent que ce concept soit badgé Hyundai. Ce sera fait le lendemain, avec tout de même un petit détail cocasse. En effet les dossiers de presse du proto sont déjà imprimés et portent le nom de “Asso di Fiori” (as de trêfle), et évidemment aucune mention de Hyundai. 

Rencontre avec les designers Hyundai 

Le Concept 45 est clairement notre coup de coeur d’un Salon de Francfort, qui il est vrai ne présentait que peu de concurrence. Nous avons pu rencontrer pendant les journées presse l’équipe du design de la marque et faire avec eux le tour de la bestiole. En arrivant sur le stand, nous avons rendez-vous avec Hak-Soo-Ha qui nous attend sagement. Hak-Soo-Ha est directeur du design chez Hyundai. Plutôt designer d’intérieur, il est passé par quelques constructeurs auto avant d’intégrer le constructeur Coréen. Il est accompagné du dynamique Simon Loasby. Agé de 51 ans, celui ci a obtenu une maîtrise en conception de véhicule du Royal College of Art de Londres, de renommée mondiale, et a étudié le génie mécanique à l'Université de Londres. Avant de rejoindre Hyundai, Simon a passé 10 ans en Chine en tant que Directeur de la conception pour le groupe Volkswagen, où il a travaillé sur de nombreux projets de grande envergure pour des clients chinois. Il a ensuite occupé des postes de direction chez Rolls-Royce et Bentley Motor Cars.

Les formes du concept sont précises, presque ciselées, “comme un diamant” me glisse Hak-Soo-Ha. Le “Forty Five” utilise évidemment la future plate-forme développée pour les véhicules électriques de la marque. Avec son plancher parfaitement plat, ses sièges tournants, la lumière d’ambiance jaune et l’étendue de tissu naturel, on se croirait dans le salon d’un appartement design. C’est justement ce que recherchaient les designers. “Dans l’avenir, il sera possible d’enlever les sièges, pour y installer une table de picnic par exemple. La voiture électrique, avec ses planchers plats et son architecture permet d’augmenter de façon considérable l’habitabilité, c’est une vraie chance pour les designers. Si en plus le conducteur n’a plus à conduire, avec les voitures autonomes, il pourra faire plein d’autres choses. D’immenses écrans pourront diffuser du contenu éducatif aux enfants,  vous pourrez également recevoir un diagnostic médical pendant votre voyage.” Simon Loasby aime ce qu'il fait. Il pourrait parler des heures de design, mais cherche également à rester à l'écoute de ses interlocuteurs. 

Hyundai ou Vaillante ? 

Après avoir fait le tour du stand avec l’équipe du design, je pose une ultime question : Est ce que d’autres modèles de l’histoire de Hyundai pourraient être une source d’inspiration pour le futur de la marque ?. Simon Loasby me répond alors avec un grand sourire “c’est à vous de nous le dire ! Même si il n’est pas du tout dans notre culture et dans la culture Coréenne de regarder en arrière, il est intéressant de trouver une source d’inspiration”. On nous confirme alors que ce Concept 45 sera dans un futur proche l’exemple à suivre pour la gamme électrique. On peut aimer ou non, mais ce design ne laisse personne indifférent, beaucoup lui trouvant un air de De Lorean ou de Vaillante ! Loin des choses parfois mollassonnes et souvent hésitantes vues ces dernières années chez Hyundai. Nous, on adore ! 

Nicolas Laperruque 

shopping 

 

 

 

{Ipopup_MG157}

 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


31 mai 2020 Histoires de design

Projet H Renault Peugeot, le concept oublié qui voulait la peau de la DS

Février 2020, Porte de Versailles. Renault Classic dévoile en première mondiale à l’occasion du salon Rétromobile un prototype unique vieux de cinquante-quatre ans. Une étud

> LIRE


27 mars 2020 Histoires d'auto

Aux origines de l'électrique chez Volkswagen, EP1 : Buzz l'éclair, le Combi électrique !

Vous aussi vous en avez marre d’attendre l’arlésienne? Le fameux Combi électrique, promis depuis trop longtemps n’en finit plus de se faire attendre. Pourtant le Combi électrique exi

> LIRE


28 mars 2020 Histoires d'auto

Aux origines de l'électrique chez Volkswagen, EP2 : l'Elektro Golf, Volkswagen branchée depuis 1976!

Bien avant de présenter son ID3, Volkswagen s'intéressait déjà à l’électrique. Retour sur l’histoire de la Golf à prise. Une histoire longue mais m&eac

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter