20 novembre 2020

Les anglais obligés d’abandonner des centaines de taxis dans un cimetière à voitures

Le Coronavirus n’en finit plus de faire des dégats. En banlieue de Londres des champs entiers sont convertis en cimetières à taxis. Ces black cabs sont abandonnés par leurs chauffeurs qui ne peuvent plus payer la location. 

Retrouvez le podcast audio de cet article à la fin de cette page

Black crash 

Le London Taxi c’est le symbole du pays. Même si il est passé sous pavillon chinois, le constructeur des taxis noirs inconiques continue de proposer son véhicule pensé pour accueillir en toute sécurité et avec style tout Londonien qui se respecte. Mais dans un city center désert pour cause de pandémie, les taxis peinent à charger des clients. Une situation qui n’arrange personne et surtout pas les sociétés de locations de taxis. Les chauffeurs n’arrivent plus à payer la location et préférent jeter l’éponge. Résultat : ils ramènent leur taxi. “Je n’arrive plus à compter le nombre de véhicules qu’on a ici” raconte Tony Georgiou, dirigeant de GB Taxis Limited. 

Un cimetière de cabs

L’étendue des dégats est visible dans les champs autour de la M25 en sortie de Londres. Des milliers de taxis londoniens s’entassent ici en attendant des jours meilleurs. On estime à 6000 le nombre de taxis retirés de la location. Mais est-ce seulement possible? Les véhicules sont dépouillés chaque jour de pièces détachées. D’après le Parisien, seuls 20% des taxis londoniens continuent de rouler aujourd’hui. Ceux qui s’accrochent et continuent de travailler gagnent 20% de leur salaire habituel. Selon l’AFP, le nombre de taxis déclarés à Londres seraient passés de 19 000 le 1er mars à moins de 15 000 début novembre. 

Sources : Le Parisien, AFP, Telegraph

Les podcasts de Road Story sont disponibles sur notre chaîne Podomatic

- Mais également sur Itunes en recherchant "Road story"

- Mais également sur Spotify en recherchant "Road story"

- Mais également sur Deezer en recherchant "Road story"

 

Retour

Ces histoires sont pour vous :


05 septembre 2020 Histoires d'auto

Pangolin, c'est aussi un génial concept car Russe !

Avant de devenir “ce salaud de Pangolin”, sans qu’on sache vraiment si la saloperie de virus vient bien de là, le Pangolin était un animal sans histoires, mais aussi...une voiture ! Re

> LIRE


29 juillet 2020 Histoires d'auto

Le périphérique parisien en Alpina B7 à 200 km/h de moyenne

C’est ainsi que l'on s’est retrouvés un jour de septembre un peu grisouille, à la fine pointe de l’aube, du côté de la porte Champerret, dans une station service pompeuseme

> LIRE


24 août 2020 Histoires d'achats

On a acheté la 65ème MX5 produite

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que François ne craque de nouveau pour une Mazda MX5. Si vous suivez Road-Story depuis un moment, vous n’êtes pas sans connaître son amour p

> LIRE


24 janvier 2020 On en parle

Oh les filles !! du vendredi, épisode 4, les Mazda MX-5

La MX-5 a la cote auprès des hommes, mais pas seulement, ce qui nous vaut ce charmant top cette semaine.   T'as de beau

> LIRE


01 juillet 2020 Histoires d'achats

Achat mx5 conduite à gauche en UK

Direction l’Angleterre pour aller récupérer une nouvelle voiture. François et Adrien partent à la chasse à la MX-5. Objectif de la traversée : ramener un exemplaire d&e

> LIRE


Newsletter
Je m’inscris
à la newsletter